#French

LE RAWDATUL MAJAALIS CONDAMNE AVEC LA PLUS GRANDE VIGUEUR LA PROTECTION DES DROITS HOMOSEXUELS

Jun 17, 2020, 1:33 PM

Sheikh Cadi Abdoulie Kanteh, vice-président de Rawdatul Majaalis, est intervenu sur la polémique du mariage homosexuel en Gambie, encourageant le Umah islamique à se lever contre cette « pratique honteuse avec la plus grande fermeté ».

La déclaration de Kanteh était une riposte à la récente campagne de l’Union Européenne et des organisations des droits humains pour la protection des droits homosexuels dans le pays.

Lors d’une conférence de presse tenue ce dimanche au secrétariat de l’Abu Sey, Kanteh a clairement indiqué que la Gambie est un pays profondément ancre dans les valeurs religieuses.

Il a par conséquent demandé à tous et à toutes de condamner cette pratique honteuse. Ainsi, il a cité le cas du Prophète Lot dont le peuple a été rejeté par le Dieu Tout-Puissant car ce peuple acceptait et pratiquait le mariage homosexuel.

Ainsi il a dit que le Rawdatul Majaalis continuerait à condamner avec la plus grande vigueur cette pratique, inconnue aux chiens, jusqu’à ce qu’elle disparaisse à jamais.

L’Imam Kanteh a révélé que l’homosexualité aurait un impact dévastateur sur les citoyens si elle devait  prendre racine dans notre pays.

Il a, pour cela, fait référence  à la pandémie du coronavirus faisant actuellement ravage dans le monde entier. Ceci, dit-il,  est la démonstration de la colère de Dieu contre l’Humanité.

« J’estime que nous devrions tous en ce moment de crise sanitaire mondiale, nous repentir de nos pêchés et implorer la clémence de Dieu Tout-Puissant » a-t-il ajouté.

Il a clairement indiqué que malgré la forte opposition des leaders et autorités religieuses contre cette pratique, il se trouve toujours une minorité de gens qui approuve publiquement cette pratique.

Poursuivant sur sa lancée, Kanteh a affirmé que le pire des êtres humains est celui ou celle qui privilégie les biens matériels, invitant donc les autorités à montrer de la compassion et de la bienveillance pour leurs concitoyens.

« Nous préférons mourir dans la pauvreté que d’autoriser la protection des droits homosexuels. Au nom de tous les membres de Rawdatul Majaalis, nous déclarons, et ce, avec la plus grande vigueur, notre opposition à l’inclusion de la pratique de l’homosexualité dans la nouvelle Constitution ».

Dr Sambou Kassama, un membre de Rawdatul Majaalis, a révélé que le sujet des droits des homosexuels est une question épineuse même dans le monde occidental ou ils ont servi de stratégie électorale pour glaner des voix lors des élections.

Il a donc invité tous les Musulmans à donner un soutien fort à leur ‘imam’ et de toujours prêcher des messages de paix et d’unité à l’Umah Musulman.

Muhammed Lamin Yafaa, 3 ème vice-président de Rawdatul Majaalis et Alhagie Sheriff Bunena Hydara, les autres conférenciers présents à cette cérémonie, ont également condamné la protection des droits homosexuels en Gambie.