#French

LA MAJORITE DES TRAVAILLEURS GAMBIENS FACE A UNE SITUATION DIFFFICILE DUE A LA PANDEMIE DU COVID-19

Apr 28, 2020, 1:57 PM

State House, Banjul, 23 Avril 2020_ Le President Adama Barrow a decrit avec tristesse le fait que deux-tiers des travailleurs gambiens qui travaillent dans le secteur informel et representent 80% de l’economie informelle se retrouvent dans une situation difficile due a la pandeme du covid-19.

Le President a presente la situation dans son pays lors du Sommet virtuel de la Session Extraordinaire des Chefs d’Etat de la CEDEAO dedie a la riposte contre le covid-19. Il a fait part de sa preoccupation que, due a la crise, la majorite de la population gambienne n’est pas en mesure de subvenir a ses besoins quotidiens.

«Il est regrettable que la vaste majorite des travailleurs ne dispose pas d’une source reguliere de revenus et par consequent ne dispose ni d’epargne, ni de protection sociale en cas de perte d’emploi » a-t-il dit a ses collegues chefs d’etat le 23 Avril 2020.

Le sommet virtuel, le premier du genre dans l’histoire du bloc sous- regional, a offert aux chefs d’etat l’occasion de presenter la situation specifique de leur pays et de partager leurs experiences et les lecons apprises

«Un effort soutenu et de grande importance sera la protection des emplois et sources de revenus des entreprises et travailleurs lourdement affectes par les effets indirects du covid-19. Les mesures financieres, industrielles et commerciales seront  passees en revue » a-t-il dit a ses collegues.

Le President gambien a explique que parmi les mesures mises en place pour lutter contre la pandemie du covid-19, celles concernant les domaines de la sante et de la protection sociale ont été prioritaires. Ces mesures concernent non seulement les tests et les traitements mais aussi la formation du personnel de sante et l’elargissement du filet de securite sociale.

Les mesures fiscales concernent le report des declarations et paiements d’impots, la reduction des contributions sociales, l’acces aux prets-a-bas interets et plus important le financement du deficit fiscal.

En general, il a dit que la Gambie suit de pres l’evolution de la situation depuis que l’OMS a confirme l’existence de la pandemie. La Gambie a enregistre son premier cas le 16 Mars. A ce jour, 332 tests ont été effectues. A compter du 21 Avril, 10 cas ont été declares dans le pays avec 1 deces.

Il a cependant souligne que l’objectif immediat de son gouvernement est de sauver des vies, limiter la propagation du virus et de surmonter la crise.

Dans son discours d’ouverture, le President du Niger et President en exercice de la Conference des Chefs d’Etat Issoufou Mahamadou, a dit que le covid-19  a un effet profond sur le plan social des pays de la sous-region dont la hausse du niveau de pauvrete et les inegalites sociales, causant ainsi une crise d’une ampleur inegalee dans les etats membres.

Il a ajoute que cette crise engendre de nouveaux defis securitaires pour de nombreux pays de la sous-region. Ainsi il a encourage ses collegues chefs d’etat a prier pour le prompt retablissement des populations touchees par le covid-19 et de prier pour les morts.