#French

L’ADRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SON EXCELLENCE ADAMA BARROW A LA NATION A L’OCCASION DE LA FETE DE KORITEH

May 27, 2020, 2:16 PM | Article By: J.M. Grey-Johnson

Mes Chers Compatriotes,

Résidents de la Gambie,

Ce jour marque la fin du mois saint de Ramadan et le début de la période d’action de grâces pour les Musulmans du monde entier, suite à l’accomplissement d’un important pilier de leur religion, le  mois de Ramadan.

Comme de coutume, nous célébrons la fête de l’Eid-ul-Fitr, je remercie et magnifie Allah, le Tout-Puissant pour nous avoir accordé le don de la vie et, une fois de plus, le plaisir pour moi d’être témoin de ce merveilleux évènement.

En effet, le jeûne est une épreuve très importante de la foi qui nous inculque la discipline et nous rappelle ce que c’est que d’être prive de nourriture, d’eau et autres nécessités de la vie.

Il nous apprend aussi les valeurs telles que la générosité, l’humilité, partager avec les moins privilégiés et renforcer les liens familiaux, l’amitié et le bon voisinage.

C’est l’une des périodes les plus sombres de notre histoire dans la mesure ou les Musulmans ont dû observer le mois saint avec des restrictions qui les ont privés de leur liberté de mouvement ou d’assemblée dans leurs lieux de prières, les lieux saints de la Mecque et de Medina.

Compte tenu de ce qui précède, j’exprime et réitère une fois de plus ma profonde admiration et reconnaissance à nos leaders et chefs religieux pour leur adhésion aux principes de l’état d’urgence et des mesures mises en place pour nous protéger contre cette pandémie. Il est évident que protéger et sauver des vies est l’un des principaux enseignements de l’Islam. C’est donc avec des sentiments mitiges que je félicite tous les Musulmans a l’occasion de cet évènement solennel de l’Eid-ul-Fitr.

Mes Chers Compatriotes,

Bien que le nombre de cas positifs de covid-19 ne connaisse qu’un nombre limite dans le pays, nous devons rester vigilants. Je suis confiant que notre foi  nous a assez fortifie pour faire face aux dures réalités de la vie et que notre courage est bien ancre pour nous permettre de poursuivre notre développement socio-économique en tant que peuple.

Il est d’autant plus encourageant que malgré le bouleversement de nos habitudes quotidiennes et, en dépit de nos différences politiques et religieuses, les Gambiens ont démontré une force inouïe de caractère, de bienveillance et de compassion. Cependant, mon gouvernement s’engage pleinement à faire front à la pandémie du covid-19. Nous continuerons ainsi de passer en revue nos mesures en vue de nous adapter aux réalités du moment, tout en garantissant une transparence et une responsabilité de rigueur.

Au niveau régional, nous travaillons la main dans la main avec la CEDEAO en vue de renforcer les stratégies nationales de lutte contre le covid-19. Lors du Sommet Extraordinaire Virtuel des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO organise en Avril 2020, mon frère et collègue, le Président Muhammadu Buhari de la République Fédérale du Nigeria a été nommé Champion de la CEDEAO dans la lutte contre le covid-19. Donc une démonstration de l’importance qu’attache la région à la protection de ses populations.

Chers Concitoyens,

Résidents de la Gambie,

Nous ne pouvons déterminer avec exactitude le temps nécessaire pour revenir à une situation normale pour continuer à remplir nos obligations politiques et socio-économiques habituelles. Toutefois, nous devons nous organiser et nous préparer pour la vie après le covid-19.

Chacun des pays a maintenant compris qu’un accent particulier doit être mis sur un réexamen régulier des mesures mises en place, la flexibilité et la discipline financière lors des situations de crise ou de désastre naturelle. Plus important, pour des raisons sociales et économiques, l’innovation et l’adaptation doivent aller de pair pour la survie du peuple. C’est en cela que notre créativité et l’utilisation positive et saine de notre énergie entrent en jeu. Nous devons chercher des alternatives en vue d’assurer notre survie, changer nos méthodes de travail et contrôler notre développement. Dans la même veine, je recommande à toutes les institutions publiques d’œuvrer pieusement à l’accomplissement des objectifs de notre Plan de Développement National. Nous devons réadapter notre plan de développement en mettant un accent particulier sur la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion de nos institutions publiques.

Si il y a une leçon à apprendre du mois sacré de Ramadan, c’est que chacun de nous sera appelé à rendre compte de ses faits et actions. Par conséquent, nous devons, chacun en ce qui le concerne, consacrer nos efforts à l’édification de la nation, travailler ensemble avec sincérité au service de notre chère patrie.

En prévision de la saison des pluies, nous devons nous servir de cette opportunité pour nous investir dans l’agriculture. Cette année, mon gouvernement a œuvré pour que les fertiliseurs soient disponibles en temps requis. J’invite donc tous les agriculteurs à prendre contact avec les officiers du Ministère de l’Agriculture en vue de bénéficier de leurs conseils.

Eid Mubarak à vous tous. Je vous remercie de votre attention.