#French

L ’Organisation mondiale de la santé (OMS) a modifié ses conseils sur les masques faciaux. Il affirme qu’ils devraient désormais être portés en public lorsque la distanciation sociale n’est pas possible pour aider à stopper la propagation du coronavirus.

Jun 8, 2020, 1:49 PM

Il affirme qu’ils devraient désormais être portés en public lorsque la distanciation sociale n’est pas possible pour aider à stopper la propagation du coronavirus.

L’Oms souligne que de nouvelles informations montrent que les masques peuvent constituer “une barrière pour les gouttelettes potentiellement infectieuses”.

Certains pays recommandent ou imposent déjà le port du masque en public.

L’OMS avait précédemment fait valoir qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour affirmer que les personnes en bonne santé devraient porter des masques.

Toutefois, le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré vendredi que “compte tenu de l’évolution des preuves, l’OMS conseille aux gouvernements d’encourager le grand public à porter des masques là où la transmission est répandue et où la distanciation physique est difficile, comme dans les transports publics, dans les magasins ou dans d’autres environnements confinés ou surpeuplés”.

L’organisation a toujours conseillé que les masques médicaux soient portés par les personnes malades et par celles qui les soignent.

Dans le monde, il y a eu 6,7 millions de cas confirmés de coronavirus et près de 400 000 décès depuis le début de l’épidémie à la fin de l’année dernière, selon les données compilées par l’université Johns Hopkins.