#French

Washington, 14 Mai 2020 – Le Conseil d’Administration de la Banque Mondiale a ce jour approuve une enveloppe d’aide au developpement de 30 millions de dollars en vue de soutenir les efforts de la Gambie visant a ameliorer la gestion de la dette et des inv

May 18, 2020, 1:58 PM

 le rehaussement de la sante financiere et les prestations de service dans les secteurs de l’energie et des telecommunications ainsi que le renforcement de la structure de transparence et de bonne gouvernance dans les entreprises d’etat.

« Cette premiere operation s’inscrit dans une serie de deux programmes de Politique de Developpement ayant pour but de soutenir les efforts de la Gambie visant a entreprendre de profondes reformes, et ce, en vue d’une mise a niveau de la gestion fiscale permettant ainsi une meilleure qualite des services publics » a declare Ellen Imnadze, la Representative de la Banque Mondiale.

Cette Politique de Developpement veillera a ce que les projets d’investissement publics soient conformes aux objectifs du Plan National de Developpement tout en veillant a l’adoption d’une nouvelle loi sur la passation des marches publics, et ce, en vue de mettre fin a la solicitation d’une source unique de financement et de limiter l’utilisation de la procedure d’urgence de passation des marches publics.

Ce financement permettra aussi de rehausser le rendement financier et operationnel du secteur de l’energie visant a fournir une energie propre, fiable et moins couteuse. Il permettra, en outre, la mise en place de mesures de compartimentage afin de sauvegarder les infrastructures de telecommunication et la restructuration des entreprises d’Etat dans le secteur, et ce, pour la mise a niveau de l’economie digitale.

« Ce programme permettra au gouvernement de rehausser la transparence financiere, reduire les risques fiscaux et promulguer une structure de gestion capable d’assurer un developpement fiable a long terme » a declare Mehwish Ashraf, le Charge de Mission et Chef-Adjoint de l’Equipe de la Banque Mondiale en Gambie.

Le premier programme est conforme aux objectifs de developpement du gouvernement selon le Plan National de Developpement promulguant la stabilisation de l‘economie, la stimulation de la croissance economique et la transformation structurelle qui demeurent les principales priorites de la Gambie.

*L’Association Pour Le Developpement International (ADI) de la Banque Mondiale, cree en 1960, soutient les pays les plus pauvres du monde en leur accordant des subventions et des prets a faible taux d’interets ou a taux zero pour des projets et programmes visant a stimuler la croissance economique, reduire la pauvrete et ameliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres. L’ADI est l’une des plus grandes sources d’aide aux 76 pays les plus pauvres du monde dont 39 se trouvent en Afrique. Les fonds octroyes par l’ADI rehaussent la qualite de vie de 1.6 milliards de personnes vivant dans les pays beneficiaires des aides de l’ADI

Depuis 1960, l’ADI a soutenu les projets de developpement dans 113 pays. La somme des investissements financiers annuels a atteint une moyenne de 21 milliards de dollars ces trois dernieres annees. L’Afrique se taille la part du lion avec approximativement 61% de ces investissements.