Victime de l'ex-regime, Nyang Sarang Jobe, agente de The Point reclame indemnisation au governement gambien

Friday, January 05, 2018

Nyang Sarang Jobe, monteuse au journal The Point est l’une des victimes directes de l’attaque qui a coûté la vie à Deyda Hydara dans la nuit du 16 décembre 2004, a officiellement demandé une indemnisation au gouvernement gambien.

Dans une lettre adressée au Ministre de la Justice, datée du 15 décembre 2017, l’avocat de Mme Jobe, Malick H.B Jallow Esq indique : “C’est avec satisfaction et soulagement que nous avons appris que la République de Gambie s’est enfin engagée à respecter et à appliquer la décision de la Cour de la CEDEAO lui recommandant d’indemniser la famille de Deyda Hydara.

Je suis d’avis qu’une telle bonne volonté et un tel engagement devraient être étendus à ma cliente en lui accordant une compensation raisonnable à la suite du grave préjudice subi dans les mêmes circonstances qui ont entraîné la mort de M. Hydara. Nous croyons que cela est cohérent et harmonieux avec l’engagement louable du président Barrow à rendre justice aux victimes pour les violations commises sous l’ancien président “

Nous rappelons que Mme Jobe a reçu une balle à la jambe gauche pendant l’attaque. Elle a subi de graves blessures au genou qui continuent de lui causer des douleurs intenses aussi physiques que psychologiques. En outre, elle a également souffert d’autres privations occasionnées par le fait de vivre en exil pendant plusieurs années après l’incident pour échapper aux menaces de mort qu’elle a subi après sa convalescence”.

Source: Photo: Mme Jobe se considère doublement victim