Vente aux enchères de biens mobiliers de Jammeh “pour réduire la dette publique du pays “

Monday, May 14, 2018

L’information est d’Amadou Sanneh (Sané) le ministre gambien de l’Economie et des finances, en fin de semaine, après sa rencontre avec une délégation du FMI et de la Banque mondiale dans le pays. Selon lui, une flotte composée de trois avions et de plusieurs voitures de luxe dont des Rolls-Royce appartenant à l’ex-président Yahya Jammeh seront mis en vente. Cela, pour dit-il,  “réduire l’importante dette” héritée du régime précèdent.

D’après le ministre gambien de l’Economie et des Finances, ces avions et voitures de luxe ont été achetés par Jammeh au profit de détournements de deniers publics, via des entreprises d’Etat. Ces biens s’élèvent à plus de 100 millions de dollars, environ 550 millions de FCFA, soit le tiers du budget annuel de la Gambie.

Les opérations de  ventes seront communiquées par des annonces à la presse et sur les réseaux sociaux  a indiqué le ministre.

 Cette option arrive dans un contexte où le FMI a mis en garde cette semaine la Gambie contre tout nouvel emprunt, après que sa dette a atteint 130% du produit intérieur brut, en décembre dernier.

Plusieurs voix, notamment dans les rangs de l’opposition fidèle à Jammeh, s’élèvent pour dénoncer cette vente aux enchères.  Parlant  d’acharnement politique de la part de l’administration Barrow.

Il faut rappeler qu’une commission chargée d’enquêter sur le régime précèdent est en cours depuis aout dernier. Plusieurs dignitaires ont été audités. Selon cette commission, une grande partie des biens de Jammeh est caché à l’étranger, mais des efforts sont en cours pour les récupérer.

En décembre dernier, cette Commission avait annoncé aussi la vente aux enchères des autres biens de Jammeh, notamment son cheptel de son village natal à Kanilai.