Un ancien diplomate devant la commission d’enquête sur le régime Jammeh

Wednesday, October 25, 2017

Kebba Touray, ancien ambassadeur gambien au Maroc a comparu hier devant la commission de Janneh. Il a déclaré à la commission qu’il coordonnait une société néerlandaise appelée Amberwood pendant trois mois, ajoutant qu’il était fonctionnaire de profession.

D’emblée, la commission lui a notifié que la commission était intéressée par la période où il a servi comme ambassadeur de la Gambie en Espagne.

Ensuite, elle lui fait comprendre qu’il avait été convoqué à cause des paiements pour l’achat de deux ferries suite à une directive de l’ancien président.

En fin, la commission l’informe qu’il avait signé un compte dans le cadre de la coentreprise entre l’ancien gouvernement et Galia Holdings Ltd.

Face à la commission, M. Touray  déclare qu’il avait été informé de la coentreprise lorsqu’il voyageait avec certains délégués en Grèce et que ce paiement devait être effectué sur un compte grec. Et que Momodou Sabally était responsable du déboursement des fonds.

Transactions

À ce stade, un accord de coentreprise a été brandi pour confirmer qu’il a approuvé sa signature.

Il ajoute qu’il faisait partie de l’équipe qui s’est rendue à l’endroit où les ferries devaient être achetés, aussi, Pa Harry Jammeh et d’autres fonctionnaires de GPA (Gambia Port Authority) faisaient partie de la délégation.

M. Touray d’indiquer que le compte était ouvert en Grèce avec 45% de domiciliés et que les paiements devaient être effectués aux vendeurs.

Il prétend qu’après cette opération, les ferries ont été livrés et que le compte a été fermé, ajoutant qu’il s’agissait d’un compte de projet.

D’après lui, les formulaires ont été remplis et signés pour le fonctionnement du compte.

Il a révélé qu’il y avait un accord que les ferries devraient être maintenus, et qu’ils seraient envoyés à la Gambie, ajoutant que les conseils viendraient de la banque grecque pour effectuer des paiements.

M. Touray de dire renchérir que les dossiers pourraient être trouvés à GPA, SSHFC et le ministère des Finances concernant ces deux moyens de transport.

Plus tard déclare-t-il, qu’il avait été amené à comprendre que les bacs n’étaient pas opérationnels, notant en outre que l’inspection des bacs avait été faite mais ne pouvait pas dire l’aptitude des ferries à opérer dans les eaux gambiennes.

Confrontation de témoignages

Momodou Sabally, qui a été rappelé a également témoigné.

La commission l’informe qu’il avait été rappelé à la barre pour l’acquisition des deux ferries de la Grèce.

M. Sabally de répondre qu’il avait reçu une lettre de l’ancien président demandant à la SSHFC de payer pour acheter des ferries.

À ce moment de l’audition, la lettre lui a été montrée pour confirmer qu’il l’avait bel et bien signée, ce qu’il confirma.

M. Sabally  déclare qu’en 2011, son patron lui avait demandé de se rendre en Grèce pour identifier les ferries et c’est à son retour qu’on lui a demandé d’être signataire de l’acquisition.

Il a témoigné que le compte était destiné à l’achat des ferries  notant en outre qu’ils travaillaient sur les instructions de la Présidence de l’époque et qu’ils ont demandé l’autorisation à cette dernière pour le paiement.

Il informe que Galia Holdings Ltd avait un pourcentage à prendre en charge et que l’ancien gouvernement avait aussi sa part.

Le directeur général de GPA, Abdoulie Tambedou a également été rappelé dans le cadre de la coentreprise Galia Holdings Ltd avec l’ancien gouvernement.

Il a révélé que sa participation a commencé quand il était le directeur des finances à la GPA.

M. Tambedou a fait savoir qu’il avait été invité par un groupe de travail et on lui a montré une directive que la GPA et d’autres entreprises devraient impliquer dans l’acquisition des bacs.

Il  témoigne que la GPA avait versé 1 170 000 euros comme première contribution, ajoutant que l’équipe qui était allée en Grèce l’avait informé qu’elle avait identifié les ferries et exigé qu’ils paient le solde, déclarant en outre qu’ils avaient demandé au bureau de l’ex-président tout le paiement.

M. Tambedou  rapporte que les détails du compte figuraient dans une note de Kebba Touray et Momodou Sabally, ajoutant qu’il ne voyait aucune déclaration sur la façon dont le compte était géré.

Il  présume que Kebba Touray et Momodou Sabally auraient géré le compte.

Confiant dans la foulée qu’il n’a jamais vu les reçus des vendeurs pour l’achat d’un quelconque ferry.

M. Tambedou dajouter comme pour se dédouaner qu’il avait écrit à l’ancien président pour justifier l’achat des ferries.

Auteur: Dawda Faye

Traduction: Amadou Barry

Source: Picture: L ´ex-ambassadeur de la Gambie au Maroc Kebba Touray