Sommet sur les mutilations génitales féminines : Le Sénégal et la Gambie préparent le terrain

Tuesday, May 28, 2019

Le Sénégal et la Gambie sont déterminés à combattre et à éradiquer les mutilations génitales féminines et les mariages précoces dans leurs pays respectifs. C’est ainsi que dans le cadre du sommet qui se tiendra à cet effet, le 16 juin au King Fahd Palace sous le thème, « Mutilations génitales féminines et mariage d’enfant », une mission conduite par la Directrice  de la famille et le Directeur de la protection des droits des enfants a séjourné du 21 au 23 mai 2019 à Banjul. Pour préparer le terrain.

Dans le cadre du suivi du Conseil présidentiel tenu en Gambie le 13 mars 2018, une mission d’études composée de madame Ndéye Fatou ndiaye Dème Directrice de la Famille, de Mr Niokhobaye Diouf Directeur de la Protection des droits des Enfants, de la conseillère famille, de la représentante de la Direction de l’équité et de l’égalité de Genre s’est rendue à Banjul du 21 au 23 mai 2019.

‘objectif était de faire l’état des lieux de la mise en œuvre des décisions du Conseil, de procéder à la finalisation du Protocole d’accord et des axes de coopération entre les ministères en charge de la Famille et de la Protection des enfants du Sénégal et de la Gambie. Cette action entre dans la perspective de la tenue du Sommet sur les Mutilations Génitales Féminines et les Mariages d’Enfants qui sera co-présidé par les présidents Macky Sall et Adama Barrow.

L’ouverture de ce sommet le 16 juin marquera la célébration de la journée de l’enfant africain et le démarrage de la semaine nationale de l’Enfant sur toute l’étendue du territoire jusqu’au 22 juin, sur le thème : « l’intervention humanitaire en Afrique : les droits de l’Enfant d’abord ».