“Sauvons la Pêche Artisanale Plutôt que d’Electrocuter les Fonds Marins”

Wednesday, August 01, 2018

TRIBUNE - Selon des organisations de pêcheurs et des ONG, la Commission européenne a ignoré, voire caché, les conclusions d’un rapport défavorable à la pêche électrique, interdite en Europe depuis 1998. Charles Braine, militant associatif et ancien marin pêcheur, et Yannick Jadot, député européen, réclament dans le JDD l’arrêt de “la machine infernale de la surexploitation des ressources halieutiques”.

“Trop souvent sommes nous percutés, choqués par les atteintes incessantes aux mers et aux océans : pollutions chimiques et pétrolières, ‘continents’ de sacs plastiques, coraux morts, espèces massacrées ou menacées de disparition, montée des eaux liée au dérèglement climatique... A ces drames qui nous éloignent toujours plus de la beauté magique de ces écosystèmes exceptionnels s’ajoute, chaque jour, la machine infernale de la surexploitation des ressources halieutiques : les poissons comme les pêcheurs disparaissent. Souvent dans l’indifférence ou le cynisme de politiques publiques favorisant dans la pêche, comme dans l’agriculture, les systèmes les plus industriels, les plus intensifs et les plus destructeurs.

L’Europe a commencé d’adapter la capacité de ses pêches aux stocks de poissons. Une évidence qui n’est qu’apparente tant il faut la mobilisation et la pression des scientifiques, des organisations de la société civile, des citoyens et des consommateurs, des quelques élus convaincus et d’une partie des pêcheurs pour qu’elle se concrétise. Quelle mobilisation a-t-il fallu pour obtenir enfin l’interdiction du chalutage en eaux profondes en Europe!