‘Nous Avons Hérité d’un Système Pollué et Inadéquat’

Monday, October 22, 2018

Le Leader Gambien, Son Excellence Adama BARROW a confirmé la nécessité de reformes au sein de nos Institutions, vis-à-vis des Fonctionnaires de l’Etat et dans le Secteur de la Sécurité Nationale.

‘Il y a lieu d’introduire des reformes au sein des Institutions, vis-à-vis des Fonctionnaires de l’Etat et dans le Secteur de la Sécurité Nationale d’autant plus que nous avons hérité d’un système anormal, extrêmement pollué et inefficace. En fait, il faudrait aller plus loin que les reformes et changer le Système en intégralité.’ Cita Son Excellence.

Le Leader Gambien tenait un discours Jeudi matin à la Présidence lorsque le Panel de la ‘Social Security and Housing Finance Corporation (SSHFC)’ présenta son rapport à Son Excellence. ‘Nous veilleront à ce que les Institutions Publiques répondent à leurs Mandats respectifs afin de répondre aux attentes des citoyens Gambiens. Le cas exemplaire de la ‘Social Security’ m’aura motivé de constituer un panel indépendant afin de déterminer les causes de la crise à laquelle nous sommes confronté.’

Le Rapport, continua Son Excellence aidera le Gouvernement et rendra leurs taches plus facile tout en ajoutant que les Membres du Panel avaient soumis des recommandations sur lesquels le Gouvernement pouvait se pencher dans l’immédiat.  ‘Nous saisirons l’occasion pour nous réunir autour d’une table afin d’analyser le Rapport très prochainement en guise d’aboutir à des décisions qui sauvegarderont  les intérêts de tous les Gambiens, des Institutions et des Intérêts Démocratiques.’

Ebrima O. CAMARA, le Secrétaire Général et Patron des Fonctionnaires d’Etat rappela qu’en Mai 2018, une dispute industrielle vu le jour à la SSHFC et donna naissance à la rédaction et la soumission d’une pétition par plus de deux cent membres de l’Institution.

‘Un grand nombre d’allégations furent émises à l’encontre du Directeur Général ce qui donna lieu à un vote de ‘Non Confiance’ à son égard.’

SG CAMARA ajouta que plusieurs tentatives pour adresser la situation rajouta de l’essence au feu lorsque la crise s’accentua et une déclaration des employés cita qu’ils avaient perdu confiance aussi bien vis-à-vis de l’Intuition en tant que Ministère, vis-à-vis de son Conseil d’Administration et du Président de ce Conseil.

Lorsque la situation persista, Son Excellence le Président décida de mettre en place un Panel Indépendant. Celui-ci pourrait tirer les choses au clair vis-à-vis des doléances des employés concernant leurs Directeur Général et la soumission de leurs résultats, conclusions et recommandations.

Le Ministre de l’Agriculture, Son Honorable Lamin. N. DIBBA cita que le Rapport soumis contenait les résultats des enquêtes menés avant et durant la crise. Le Rapport détailla la causes de la crise, les circonstances à retenir, la grevé des employés et les doléances exprimées par les parties concernées tel la Corruption et l’Abus de Pouvoir.