Nomination - Secrétariat permanent sénégalo-gambien: exit Paul Badji, place au diplomate Fodé Seck

Wednesday, February 21, 2018

Le diplomate Fodé Seck, ex-ambassadeur du Sénégal aux Nations Unies hérite du poste de Secrétaire exécutif permanent sénégalo-gambien. Depuis jeudi dernier, il succède à ces fonctions au diplomate Paul Badji. Une nomination prise en Conseil des ministres par le président Macky Sall. Un signal fort qui donne une nouvelle impulsion aux relations privilégiées entre le Sénégal et la Gambie.

L’ambassadeur Paul Badji en poste depuis deux ans est désormais remplacé par le diplomate Fodé SECK, Conseiller des Affaires étrangères principal, de Classe exceptionnelle.  Précédemment ambassadeur, Représentant permanent du Sénégal auprès de l’Organisation des Nations Unies à New York depuis 2014.

Du point de vue géopolitique, c’est un signal fort pour impulser un nouveau souffle aux relations privilégiées entre le Sénégal et la Gambie.

Le siège du secrétariat permanent sénégalo-gambien se trouve à Banjul. Son secrétaire a toujours été  sénégalais, son adjoint, gambien.

 Il est composé de quatre commissions : infrastructures, culture, stratégie-défense et enfin Commerce.

En léthargie depuis l’éclatement de la confédération entre les deux pays en 1988, le Sénégal et la Gambie avait réactivé le Secrétariat permanent en 2006 à Dakar. A l’époque, cette réactivation a été matérialisée par Cheikh Tidiane Gadio et son homologue gambien, Lamin Kaba Bajo, respectivement ministres des Affaires étrangères des deux pays. 

Monsieur Fodé Seck, natif de Ziguinchor, 68 ans, est titulaire d’un Master d’anglais de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.  Polyglotte, après le français, il parle couramment l’anglais et le portugais.

Pour rappel, le Secrétariat permanent sénégalo-gambien a été créé en 1965 à Banjul, sur décision de deux présidents de l’époque : Sir Dawda Kairaba Jawara et du président-poète Léopold Sédar Senghor pour renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

Source: Photo: Le diplomate Fodé Seck prend le relai de Paul Badji