L’UE Donne €12 M Pour Accompagner la Sécurité Alimentaire à Travers le Globe

Wednesday, November 28, 2018

L’Union Européenne et la FAO aussi bien que l’Agence partenaire des Nations Unies basée à Rome, la ‘International Fund for Agriculture Development (IFAD) et la ‘World Food Programme’ (WFP) ont signé aujourd’hui un accord de €12 Million en accompagnements de l’UE. Celui-ci sera mis en œuvre dans le cadre de trois différents programmes structurés de manière à tacler des aspects divers de la Sécurité Alimentaire et du Développement Rural. Les Accords ont été finalisé par le Commissaire de l’UE en Charge des Coopérations Internationales et de Développement, Neven MIMICA et le Directeur Général de la FAO, Jose GRAZIANO da SILVA.

Le premier projet visera à soutenir des femmes rurales en guise d’améliorer la sécurité nutritive et alimentaire. Un autre projet accompagnera les mécanismes de gouvernance de la sécurité alimentaire mondiale en incluant la participation active de la société civile dans la rédaction des lois. Le troisième projet consisterait à prélever des fonds privés qui pourraient supporter les projets de développements agricoles. Les deux premières initiatives sont des programmes de collaboration entre la FAO, la ‘International Fund for Agriculture Development (IFAD) et la ‘World Food Programme’ des Nations Unies (WFP). Le Programme d’Investissement sera dirigé en proche collaboration avec la Direction Générale de la Coopération Internationale et du Développement. Tous les trois contrats vont intensifier la coopération entre les trois Agences basées à Rome que sont la FAO, IFAD et la WFP aussi bien que celle avec l’UE.

‘Je m’attends à un travail en équipe efficace et des résultats précis vis-à-vis de ces projets.’ Cita Neven MIMICA. Jose GRAZIANO da SILVA quant à lui cita que : ‘ La relation FAO-UE était forte, un partenariat bien établie avec une bonne route de performances en équipe et en collaboration. Nous sommes extrêmement reconnaissant pour l’accompagnement et la confiance que nous aura accordée l’UE tout en gratifiant le fait de pouvoir travailler en équipe afin de créer un monde avec zéro degré de famine’. L’accompagnement pour les femmes rurales et les décideurs clefs se fera grâce au premier projet de €5 Million qui vise à créer un accord de partenariat qui fera la dissémination des considérations de gendre dans les objectifs de développement rural de la FAO, de la IFAD et ceux de la WFP au sein de la masse. Les trois partenaires vont travailler ensemble afin de développer et améliorer les stratégies concernants les travaux dans les zones rurales. Ceci devra permettre de découvrir et d’employer les nombreuses contributions que les femmes fermières et celles qui transforment aussi bien que les femmes maitre de foyers apportent à la croissance économique, à la bonne nutrition et au développement économique. Ils vont se rassurer que cette méthode est fermement ancrée dans tous les travaux qu’ils entretiennent sur le terrain.

En guise de promouvoir le dialogue de grande envergure sur un plan mondial, le second projet avec €3 Million de fonds va fournir des accompagnements au Comité de la Sécurité Alimentaire Mondiale (CFS), un Organe international recommandé par la FAO. Ce dernier, qui rassemble les Organismes Internationaux et les membres de la société civile qui travaillant en collaboration avec les Gouvernements, cherche à œuvrer un Agenda Mondial commun qui taclera la faim et la malnutrition. Le programme va renflouer le rôle de la CFS à travers la société civile, faciliter le travail d’un Panel Indépendant qui apporte des études critiques et des analyses indépendantes au sein des discussions de la ‘CFS’ tout en accompagnant la mise en œuvre de documents de références que la ‘CFS’ pourra employer comme outils afin d’améliorer les politiques des Gouvernements.

Une meilleure intelligence qui pourra perfectionner les Investissements du Secteur Privé.

Le troisième projet dénommé ‘ Agrintel’ avec un financement de €4 Million va renflouer la collaboration entre la FAO et la Commission Européenne dans le domaine des accompagnements pour les investissements. Il est véhiculer à encourager les investissements dans le Secteur des Systèmes Agroalimentaires qui sont soutenables et qui ont un impact considérable sur le développement. Agrintel va améliorer les capacités analytiques et les capacités de prises de décisions vis-à-vis des investissements dans le Secteur de l’Agriculture. Celui-ci va guider ‘DEVCO’  dans ses prises de décisions concernant certaines opportunités d’investissements dans la chaîne de valeur agricole et en particulier pour leurs volets de soutenances économiques, sociales et environnementales.

Un Partenariat Exemplaire

L’Union Européenne (EU) est le plus grand Donateur d’Aide dans le monde entier avec sa contribution de plus de la moitié du montant en Aides Officielles pour le Développement. L ‘UE est un partenaire de grande envergure des Nations Unies qui contribue plus de € 1 Milliard en aide externe à travers des programmes d’accompagnements et des projets. L’UE demeure le partenaire principal de la FAO avec la contribution de ses Etats Membres qui représente 45 pourcent du Budget de l’Agence Onusienne. En 2017, la contribution de l’UE atteignit  €239 Million.