LIBERTÉ DE LA PRESSE : DES PROGRÈS CONSIDÉRABLES NOTÉS EN GAMBIE (JOURNALISTE)

Tuesday, April 23, 2019

Pour la première fois, la ‘RSF’ a organisait une Cérémonie concernant le Classement de la Liberté de Presse le 18 Avril dernier a Dakar, Sénégal. Cette Institution regroupe 180 pays Membres avec 48 situés en Afrique. L’Invité d’Honneur était Mr. Pap SAINE, Co-Fondateur du Journal ‘The Point’. Il fut souligné lors de cette événement que la Gambie a fait un effort exemplaire dans ce domaine avec les figures suivantes: En 2017, la Gambie était 122 iéme dans le monde, en 2018 elle était 92iéme dans le monde. De plus, en 2017 la Gambie se classait en 34 iéme position en Afrique pour s’améliorer et t en 9 iéme position en 2018 en Afrique.

La ‘RSF’ aura promis d’organiser la prochaine Edition en Gambie l’An prochain si les Lois Draconiennes contre la Presse sont abolies au préalable.

La Gambie a enregistré ’’beaucoup de progrès’’ en matière de liberté de la presse depuis l’arrivée au pouvoir en janvier 2017 du président Adama Barro, a assuré jeudi à Dakar Pap Saine, un journaliste gambien.

“On a remarqué un grand progrès en matière de liberté de la presse. On a les mains libres et on mène correctement notre travail. On a noté beaucoup de progrès”, a-t-il indiqué lors de la publication officielle du classement mondial de la Liberté de la presse de l’ONG Reporters sans frontières (RSF).

 Mr. Saine a relevé des “avancées considérables” en matière de liberté de la presse, depuis l’arrivée au pouvoir du président Adama Barro en janvier 2017, succédant ainsi l’ex-président Yaya Jammeh.

 “Il y a un progrès notoire sur le plan de la liberté de la presse. Depuis l’arrivée de Barro au pouvoir, aucun journaliste n’est arrêté et les radios privées font correctement la revue de presse”, a-t-il fait savoir.

 “Maintenant la presse privée couvre les activités de la présidence de la République et la presse publique suit les activités de l’opposition”, a-t-il ajouté.

 Pap Saine a rappelé que lors du règne de Yaya Jammeh (22 ans), trois journalistes avaient été tués, des locaux de deux organes de presse incendiés et de nombreux journalistes contraints de s’exiler au Sénégal ou en Occident.

 Le classement 2019 de la liberté de la presse de RSF place la Norvège en tête, pour la troisième fois consécutive, alors que le Turkménistan occupe la dernière place.

 Le classement mondial de la liberté de la presse a été lancé en 2002. Il concerne 180 pays. La cérémonie de publication du classement a été organisée pour la première fois en Afrique Subsaharienne.

Reporters sans frontières est l’une des principales ONG de défense et de promotion du journalisme dans le monde.

Elle est enregistrée en France en tant qu’association à but non lucratif basée à Paris, avec des sections étrangères, des bureaux dans treize villes et un réseau de correspondants dans 130 pays.