Le président Barrow veut “léguer” une Gambie meilleure à son peuple

Friday, September 06, 2019

(Thursday, 5th September 2019 Issue)

Banjul, Gambie, 28 août (Infosplusgabon) - Le président gambien Adama Barrow a exprimé, mardi, à Banjul, son désir de léguer un pays meilleur au peuple gambien, avec une économie florissante, une constitution qui puisse servir le pays durant 50 à 100 ans, des institutions fortes et un secteur de la sécurité attaché aux principes démocratiques et à l’Etat de droit.

Le président a fait cette déclaration lors d’une visite de courtoisie du Conseil des anciens de la Région de la Côte Ouest, dirigé par Dembo Santang Bojang, au palais présidentiel.

D’après un communiqué officiel, la délégation a eu des discussions franches avec le président sur des questions d’intérêt national telles que la transition pacifique et l’agenda du président en matière de développement.

Le président Barrow a fait savoir qu’il avait l’option soit de faire un mandat de trois ans et de démissionner soit de faire cinq ans, et qu’il a pris la décision d’exercer un mandat complet.

Il a dit aux anciens que la coalition qui a soutenu sa campagne présidentielle a accepté d’établir des programmes de réformes dans un délai de trois ans et de réviser la constitution avant l’organisation des  élections.

Le président s’est exprimé sur le programme de transition que son gouvernement a entrepris, marqué notamment par la création d’une Commission de révision de la constitution actuellement engagée dans des consultations pour produire une version préliminaire, qui sera approuvée par référendum.

Le président Barrow a expliqué aux anciens qu’il est important que les travaux qui ont commencé soient finalisés.

“Je vais les conduire à leur terme afin que cela devienne mon héritage - le renforcement des capacités institutionnelles; les réformes de l’économie et de la fonction publique et la réforme globale du secteur de la sécurité” a-t-il conclu.