Le Ministère des Affaires Etrangère (MoFA) Clarifie les Appels à la Fermeture de l’Ambassade de la Gambie à Dakar.

Thursday, August 09, 2018

Il a été apporté à l’attention du Ministère des Affaires Etrangères, des Coopérations Internationales et des Gambiens de l’Extérieur de la République de la Gambie que le journal ‘Standard’ a publié dans son Edition du Lundi 30 Juillet 2018 un article dans leur colonne ‘Vu/Point ‘intitulé: ‘L’Ambassade de la République de la Gambie à Dakar devrait être…’  Dans le premier paragraphe de cet article, il est catégoriquement mentionné que L’ambassade de la République de la Gambie au Senegal devrait être fermé. La ‘Fatu Network’ a aussi lancé une histoire similaire dans sa publication datant du 29 Juillet 2018 avec le titre suivant : ‘Notre Ambassade à Dakar devrait être…’

Le Ministère a aussi été avisé que des nouvelles similaires circulées aussi sur les réseaux sociaux. En guise d’apporter des éclaircissements, le Ministère des Affaires Etrangères souhaiterai informer  le public au large que le 6 Juin 2018, l’Ambassade de la République de la Gambie de Dakar a reçu un message électronique d’un dénommé Ebrahima.L. DAMPHA qui prétendu être le Président de la ‘School of Business and Public Administration of the University of the Gambia.’ Dans son message, il demanda à ce que l’Ambassade héberge 60 Etudiants Gambien à Dakar.

Le 9 Juin 2018, Son Excellence, l’Ambassadeur de la République de la Sénégambie, Ousmane NDUR organisa une réunion avec les collègues de l’ambassade pour débattre le message électronique et convenir à la conclusion que l’Ambassade devrait identifier des hôtels à Dakar selon la requête de Mr.DAMPHA. Le 10 Juin 2018 l’Ambassade répondu au message électronique de Mr. DAMPHA pour l’informer que la ‘Piscine Olympique de Dakar pouvait accueillir les 60 étudiants. Il est regrettable de dire que ces derniers chercher un hébergement gratuit alors que l’Ambassade n’est actuellement pas budgétisait pour cela avec ses maigres ressources.

Il est porté à l’attention du public qu’en fin Juillet de chaque année, les examens suivants sont tenus au Sénégal : l’Entrée en Sixième (Common Entrance), BFEM (Secondary Leaving Certificate), BAC (A’ Level) aussi bien que les examens tenu par les universités. Il en est ainsi que sécuriser des hébergements au niveau de ces lycées durant cette période est quasiment impossible.

L’Ambassade a accueilli et les Président et le Secrétaire Général de la dite Association Estudiantine afin de les informer que l’Ambassade n’avait pas les moyens de prendre en charge l’hébergement de 60 étudiants. L’Ambassade leur conseilla en contrepartie de prendre contact avec des Institutions pour des subventions au préalable de s’aventurer avec 60 étudiants. De tel voyage devrait être proprement planifié vu la logistique requise.

L’Ambassade encouragea aussi les étudiants à rédiger une ‘Memorandum of Understanding’ (MoU) afin de mettre en place des jumelages avec les étudiants sénégalais et leurs universités respectives. Ceci pourrait donner lieu à des visites annuelles dans les deux sens. Il est dommage de voir qu’après avoir promis de prendre note de nos conseils qu’ils aient opté de publier cet article sans fondement.

Le Ministère des Affaires Etrangères souhaiterai informer le public au large que nos Ambassades n’ont ni les budgets ni les mandats pour prendre en charge les besoins en hébergements pour tous individus en voyages non officiels.

Tous Gambiens souhaitant se rendre à l’extérieur devraient prendre les dispositions nécessaires avant de quitter le pays.

DELIVRE PAR: Communication Unit of the Ministry of Foreign Affairs, International Cooperation and Gambians Abroad