Le gouvernement gambien s’inquiète des signes d’intolérance dans la presse

Monday, February 26, 2018

Le gouvernement du président Adama Barrow s’est inquiété des signes d’intolérance notés dans la presse gambienne, en particulier ceux de nature religieuse, tout en exprimant son engagement résolu pour une presse libre, selon un communiqué transmis ce vendredi.

 Lors d’un Conseil des ministres présidé par le président Barrow, jeudi dernier, le ministre de l’Information et des Infrastructures de communication s’est vu demander de consulter et d’engager le régulateur et les propriétaires des médias à mettre en place des mécanismes pour s’assurer que la presse ne serve pas de plateforme pour attiser les flammes de l’intolérance religieuse dans le pays.

 Au cours du même Conseil, les membres du gouvernement ont convenu d’organiser les célébrations de la Journée de la Gambie durant la prochaine réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth prévue au Royaume-Uni en avril 2018.

Selon de hauts responsables du gouvernement, les activités de cette journée vont marquer le retour de la Gambie au sein du Commonwealth et montrer la ré-émergence de la Gambie sur la scène internationale.

Source: Picture: Conseil des Ministres Gambie