Le Gouvernement Exhorte la Communauté Internationale de Mettre Jammeh Sous Surveillance.

Monday, July 23, 2018

Le Gouvernement de la Gambie fait appelle à la communauté internationale, notamment l’ECOWAS, l’UA, l’UE et les Nations Unies aussi bien que le gouvernement de la Guinée Equatoriale afin qu’ils puissent prendre note, avec amples détails, des efforts subversives et des mauvaises intentions de l’ancien dirigeant de la Gambie, Yaya Jammeh.

Le message du gouvernement fait suite à la fuite de l’enregistrement audio contenant la conversation entre Jammeh et les fidèles du partie politique APRC durant laquelle des commentaires choquants et subversives peuvent être entendus.

Veuillez trouver ci-dessous la déclaration du Gouvernement :

“ Déclaration de Presse du Gouvernement Gambien Concernant  La fuite de l’Appel Téléphonique Entre l’Ancien Président Jammeh et les Cadres du APRC.

Le Gouvernement de la République de la Gambie condamne catégoriquement les commentaires totalement répréhensibles, profondément choquants et subversifs contenues dans la fuite de la conversation téléphonique entre l’ex Président de la Gambie, Yaya Jammeh et des cadres clefs de l‘APRC.

La fuite de l’enregistrement qui devint viral sur les réseaux sociaux il y a quelques jours de cela, révèle en détail les efforts désespérés de l’ancien Président  pour une présence politique à tout prix en Gambie, même après que sa trace de terreurs et de crimes économiques sont à l’heure sous examens judiciaires afin de constituer le dossier qui mènera à une éventuelle poursuite judiciaire.

Yaya Jammeh qui dirigea la Gambie avec un poing de fer durant 22 années de souffrances tout en aspirant à s’agripper au pouvoir à vie, est entendu dans ses moments de désespoir et sans vergogne, lorsqu’il prêtant vanter des pouvoirs surnaturels qui défieraient tout homme, le monde mystique y inclus. « Ni homme, ni Jin ne pourront m’empêcher de retourner en Gambie. »Déclara Jammeh dans son message audio.

Dans le style caractéristique Jammeh, l’ancien dirigeant avance des déclarations politiques de hautes envergures avec des insinuations ésotériques et des citations Coraniques pour citer qu’il sera miraculeusement réélu un jour. 

 Durant la longue conversation randonnée, l’ancien Leader de la Majorité de l’Assemblée Nationale Hon. Fabakary Tombong Jatta fait les éloges de Jammeh tout en lui assurant la loyauté inchangeable du partie. Mr. Jatta, qui en tant que Leader de la Majorité Parlementaire eut à regrettablement introduire un Projet de Loi d’Urgence afin de permettre au dictateur déchu de s’agripper au pouvoir illégalement est entendu en train de garantir de meilleurs jours à l’horizon pour Jammeh, tout en faisant des prières pour la protection d’Allah, ce sans remords aucunes.

 Dans le même enregistrement audio, l’ancien Maire de la Municipalité de Kanifing, Yankuba Colley ajouta du poids à cette conversation parfois très infantile lorsqu’ils blaguent à propos de leurs maitresses et de la belle vie et Hon Jatta demande si les $10 000.00 (Dix Milles) que Jammeh offris à l’ancien Maire de KMC ne fut pas employés pour accumuler des petites copines et courir les jupons. Tel que Hon. Fabakary Tombong Jatta, Maire Colley s’adresse au dictateur en termes référentiels, parfois de manière à suggérer que Jammeh serait un Saint.

 Vue ces développements et étant conscient du passé obscure de l’ex Président Jammeh avec les disparitions orchestrées par l’état, les enlèvements, les meurtres et les détentions dans des locaux secrets, les tortures de routine et l’emprisonnement de ses ennemies politiques, de journalistes et de membres des forces armées, le publique à large est rappelé que le Gouvernement prend ces déclarations très au sérieux et qu’il agira de manière décisive en accordance.

 De plus, le publique peut être rassuré que la sauvegarde et la sécurité de notre très chère patrie demeure la première des priorités du Gouvernement de Adama Barrow.

 Il en est ainsi que le Gouvernement du Président Adama Barrow demande à la Communauté Internationale, notamment l’ECOWAS, l’UA, l’UE et les Nations Unies aussi bien que le Gouvernement de la Guinée Equatoriale de prendre note vis-à-vis des efforts subversives et des mauvaises intentions de l’ancien leader Gambien.”

Source: Photo: Former President Jammeh