L’APRC condamne la vente de biens de Jammeh

Wednesday, January 03, 2018

Par communiqué, l’APRC, le parti de l’ex-président Yaya Jammeh condamne la vente de biens de Jammeh par la Commission Janneh. Dans ce communiqué, le porte-parole du parti, Seedy Njie indique que la commission outrepasse ses prérogatives.

“Suite à l’ordre injustifiable de la commission Janneh de vendre les biens et le bétail de l’ancien président Jammeh, à partir de dimanche 31 décembre 2017 au mercredi 3 janvier 2018, par vente publique (que j’ai qualifié de vol), au nom du parti, je déclare devant la Nation notre désapprobation. La commission va trop loin, elle va au-delà de sa mission d’enquête. La commission tombe sous les articles 200, 201 et 202 de la loi qu’elle veut défendre elle-même. Le droit de propriété n’est conféré par la loi à la commission Janneh. Elle doit soumettre son rapport au président qui est mandaté par la loi pour publier un LIVRE BLANC concernant les mesures à prendre d’après les conclusions de la Commission”, s’indigne-t-il.

Cependant, d’après nos confrères de The Standard, la vente du bétail de l’ex-président qui devait commencer ce dimanche a été reportée sine die.