L’ambassade des États-unis en Gambie alerte ses citoyens lors de manifestations

Thursday, August 01, 2019

Banjul, Gambie, 30  juillet (Infosplusgabon) - L’ambassade des États-unis à Banjul a alerté ses citoyens à la suite des manifestations publiques tenues mercredi en Gambie.

L’ambassade des États-unis a déclaré que les réseaux sociaux et la presse ont rapporté que les points de rassemblement comprenaient, sans toutefois s’y limiter, les zones suivantes de la région métropolitaine de Kombo: le marché de Serrekunda, Bijilo, le centre-ville et le marché de Brikama, Westfield, la Sénégambie, la région métropolitaine de Brusubi/Brufut et le Grand Serrekunda.

‘’Nous suivons de près les informations faisant état de manifestations à Brikama et à Serrekunda. Les publications sur les réseaux sociaux indiquent que des manifestants de Serrekunda vont marcher vers Bijilo. Les informations font état de l’ampleur des manifestations qui pourront rapidement s’étendre  à d’autres localités’’, a indiqué l’ambassade.

Le personnel du gouvernement américain est invité à éviter ces zones durant la matinée et l’après-midi, indique le communiqué.

L’ambassade met en garde les citoyens américains d’éviter les zones de manifestations et de faire preuve de prudence s’ils se trouvent à proximité de grands rassemblements ou de manifestations.

La PANA a annoncé que la ville commerciale de Serrekunda et celle de la régionale de Brikama avaient été frappées mercredi par des grèves suite au décès d’un vendeur au marché de Serrekunda et à l’incapacité du gouvernement à offrir des biens et des services publics adéquats à la population de la région de la côte occidentale.

Selon des sources de la Société de la croix rouge gambienne, plus de 50 personnes ont été blessées à Brikama et plus de 30 ont été arrêtées.

La PANA a également signalé que le domicile du commandant de l’unité de lutte contre la criminalité au sein de la police gambienne, Gorigi Mboob, avait été incendié par des manifestants.