La Haute Cour de Justice Reporte le Dossier Yankuba BADJIE…..

Thursday, August 02, 2018

La Juge Kumba SILLAH- CAMARA de la Haute Cour de Justice de Banjul a hier reporté le mini-procès impliquant l’Ancien Directeur de la dissoute ‘National Intelligence Agency’ (NIA) jusqu’à Octobre 2018 pour les débuts du procès.

La décision de la Juge Chargée du dossier est due au fait que les avocats ne peuvent pas procéder en l’absence de témoins.

Le mini-procès est la conséquence du fait que E.E. CHIME, l’avocat du 1e accusé Yankuba BADJIE opposa lorsque le bureau du procureur représenté par l’avocat chevronné A.A.B GAYE chercha à soumissionner les aveux volontaires et de précaution de l’accusé. Ceci grâce au 22iéme témoin du bureau du procureur, Alhagie. K. MANNEH qui avait témoigné avoir reçu les déclarations de Yankuba BADJIE dans une atmosphère amicale et confortable.

Durant les assises d’hier, l’avocat GAYE exprima des contraintes concernant l’appelle de certains témoins dans le mini-procès, ajoutant que le bureau du procureur fait face à des difficultés vis-à-vis de certains témoins qu’il compte appeler durant le mini-procès.

L’avocat A.A.B. GAYE affirma que certains des témoins sont actuellement hors de la juridiction, soulignant qu’un d’entre eux était couramment en République de Cameroun et qu’il est prévu d’être de retour à la fin du mois.

L’avocat GAYE affirma de plus qu’un autre témoin était injoignable ajoutant que sa ligne téléphonique était coupée.

Il implora ainsi l’indulgence du tribunal pour reporter l’affaire, mais l’avocat de la défense E.E CHIME expliqua à la cour que son client, Yankuba BADJIE était détenu en conséquence et qu’ils étaient contraint de demander un déferment.

La Présidente Kumba SILLAH-CAMARA révéla que d’autant plus que les avocats ont fait savoir qu’ils ne pouvaient pas continuer vu l’absence de témoins, qu’elle n’avait d’autre choix que de reporter l’affaire jusqu’au prochain trimestre.

L’affaire a en conséquence été reporté au 9 Octobre 2018 afin que le procès puisse commencer.