La Gambie s’Engage à Combattre le Terrorisme, le Blanchissement d’Argent

Friday, November 23, 2018
Tandis que les Ministres de la Communauté Economique de l’Afrique de l’Ouest (ECOWAS) se rencontraient à Banjul la semaine dernière, le pays hôte, notamment la Gambie, a reconfirmé son engagement de combattre le blanchissement d’argent et le financement du terrorisme. Le Procureur Général et le Ministre de la Justice de la Gambie Honorable Abubacarr TAMBEDOU fit l’engagement de la part de la Gambie Samedi à la 19ieme Edition du Comité Ministériel Du Groupe d’Action Intergouvernemental Contre le Blanchissement d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA)qui eut lieu à la Kairaba Beach Hotel. Le Comité Ministériel est la plus haute instance de la GIABA qui dirige les politiques et la réunion de Banjul eut àréunir les Ministres des Etats Membres de l’Ecowas au sein d’une réunion bien assistée visant à délibérer vis-à-vis des solutions et les moyens de combattre la menace dans la Sous-Région. Le Ministre, Son Honorable TAMBEDOU cita que le fait que les Réunions Techniques et Ministériels prirent place en même temps tout en citant que le pays était engagé à combattre le problème. ‘La République de la Gambie demeure extrêmement engagée à combattre le blanchissement d’argent et le financement du Terrorisme. Les Cadres Juridiques et Cadres de Travail ont été renfloués et nous continuons à explorer de nouvelles façons afin d’améliorer les pratiques en cours.’ ‘Parmi ces dernières figurent la ‘Financial Intelligence Unit (FIU) de la Gambie qui joue un rôle clefs dans sa responsabilité qui consiste à recevoir, analyser, demander et distribuer l’Intelligence Financière aux autorités compétentes.’ Son Honorable cita que la FIU de la Gambie était actuellement en train de co-coordonner une évaluation des risques concernants le blanchissement d’argent et le financement du terrorisme sur une échelle Nationale. Son Honorable cita que l’évaluation était à un stage avancé et qu’elle visait à rassembler les initiateurs des politiques et les preneurs de décisions autour des sujets que sont l’anti blanchissement et le combat contre le financement du terrorisme. Il y a aussi lieu d’encourager les collaborations inter-agences afin de discuter les besoins en formation pour les principaux concernés. De plus, il y a nécessité d’identifier les lacunes dans les Secteurs et les Politiques du pays et les Secteurs en besoin d’accompagnements urgents. Son Honorable implora ses collègues Ministres de prendre des mesures adéquates et efficaces. Ceci, en guise de garantir que ceux qui commettent les crimes soient appréhendés et punis afin d’éviter les impacts négatifs aussi bien pour l’économie que le bien être politique des Etats Membres.