Justice: Comparution de 12 soldats devant la cour martiale de Gambie

Tuesday, November 21, 2017

Douze soldats des Forces armées gambiennes (GAF) ont comparu ce vendredi devant la cour martiale, au 1er bataillon d’infanterie de Yundum. Ils sont poursuivis pour neuf chefs d’accusation notamment : trahison, dissimulation d’un acte de trahison, mutinerie et diffamation.

Ces douze hommes précités faisaient partie d’un groupe utilisant WhatsApp pour diffuser des enregistrements audio, appelant à la subversion et à la désobéissance, contrairement à la loi sur les forces armées nationales qui incite à la discipline et à la réserve.

Les suspects sont les suivants : le capitaine Yaya Jammeh, aide de camp de l’ancien président Yahya Jammeh, le lieutenant Abdoulie Jarju, le lieutenant Yahya Jammeh, le sergent Babucarr Sanneh, le sergent Malick Bojang, le caporal Sulayman Sanyang, le caporal Lamin Gibba, le caporal Ebrima Jallow, le caporal Samboujang Bojang, le caporal Abba Badjie, le soldat Mbemba Camara et le soldat Alieu Sanneh.

Ils ont été tous traduits devant la juge Sainabou Wanda-Ceesay. Cette dernière est assistée par par un pool de juges constitués par le colonel Salifu Bojang, président du comité, le lieutenant-colonel Seedy Joof, Abdoulie Manneh, Lamin K Sanyang et  Basiru Sarr.

L’affaire a été renvoyée pour ce 27 novembre.

Author: Amadou Barry
Source: Photo d’illustration