Investiture de Rohey Malick Lowe La première mairesse de l’histoire politique gambienne promet de défendre l’intérêt de tous les Banjulois

Thursday, May 24, 2018

La nouvelle maire élue du conseil municipal de Banjul, qui est également la première femme à être élue à ce poste en Gambie, a promis de représenter l’intérêt de tous les Banjulois, en assumant ses nouvelles fonctions. Rohey Malick Lowe s’exprimait, mardi lors de sa cérémonie d’investiture à l’Atlantic Hotel de Banjul, flanquée de neuf conseillers locaux élus dans la ville de Banjul.

 Elle a précisé que même si elle a été élue sous la bannière du Parti démocratique unifié (UDP), elle sera là pour tout le monde. Selon elle, Banjul ne sera plus une aile élargie d’un parti politique, mais appartenant à la population de Banjul indépendamment de  l’appartenance politique ou de  l’idéologie.

Elle a noté que pendant sa campagne, elle a souligné dans son manifeste que l’élection au bureau du maire est l’un des contrats sociaux entre le candidat et les populations de Banjul.

À cette fin, elle a promis de contribuer immensément au développement  de la ville de Banjul.

 “Je ramènerai l’espoir là où il y a eu du désespoir et j’apporterai de la certitude là où il y a eu des doutes. Il ne fait aucun doute que notre ville bien-aimée a besoin d’une politique hardie concernant le développement dans les domaines des infrastructures, de l’autonomisation des femmes et des jeunes, entre autres,”a t elle souligné.

Ce programme de développement, estime t elle, ne peut être réalisé que dans le cadre des pouvoirs énoncés dans la loi de 2002 sur la gouvernance locale, indiquant qu’elle collaborerait avec le gouvernement central pour plaider en faveur d’une plus grande autonomie et de plus de ressources.

«Notre collecte de revenus doit être revue car nous sommes actuellement en conflit quant à savoir qui recueille quoi».

Elle a donc exhorté les citoyens de Banjul à tirer le meilleur parti de l’opportunité pour transformer la capitale en une ville prospère en adoptant un slogan: Ensemble, nous changeons notre ville pour le bien».

La mairesse Lowe a décrit l’événement comme un événement historique qui l’amènera à prendre de bons fondements  en se préparant à développer le conseil municipal de Banjul où règneront la justice, la paix et la liberté.