Installation de la Commission Vérité, Réconciliation et Réparation

Tuesday, March 06, 2018

Baba Galleh Jallow a prêté serment et entend remplir à bien sa mission

En fin de semaine, le président gambien, Adama Barrow, a procédé à l’installation de la Commission Vérité, Réconciliation et Réparation au State House, le Palais présidentiel. A l’occasion, le président de cette commission, Dr Baba Galleh Jallow, Professeur d’Université a prêté serment en jurant de remplir convenablement à cette mission. Cette Commission mise en place par les nouvelles autorités entend s’inspirer des autres commissions post conflits en Afrique comme la Sierra Leone, l’Afrique du Sud etc. pour parvenir à réconcilier ce petit pays d’Afrique de l’Ouest plongé dans une dictature pendant 22 ans et où il y a eu plusieurs abus des droits de l’homme. Figure dans cette commission des dignitaires religieux, des notables et d’intellectuels de divers bords.

Cette Commission est chargée d’enquêter sur les violations des droits humains commises sous le régime de l’ex-président Yahya Jammeh.

D’après le chef de l’Etat, “Il est très important d’établir la vérité afin que nous puissions prendre la décision convenable afin d’indemniser les victimes mais aussi pour nous réconcilier en tant que nation. Ceci ne veut pas dire que ceux qui ont commis des atteintes aux droits humains ne seront pas traduits en Justice, a-t-il mis en garde.

 D’après Barrow, la nomination du secrétaire exécutif n’est pas basée sur des considérations partisanes mais sur un processus qui a été soigneusement examiné et guidé par la compétence et  l’intégrité.

 “Toutefois, vu la nature de la tâche et les fortes attentes du public, je vous encourage à vous en acquitter avec efficacité avec un sens élevé de la discipline et de la franchise”, a-t-il recommandé.

“Je veux vous assurer du soutien total de mon gouvernement pour créer un environnement de transparence et d’indépendance afin que vous meniez votre mission sans aucune ingérence”, s’est-il engagé.

 Le président Barrow a enfin demandé à la population d’apporter à la Commission le soutien et la collaboration nécessaires pour lui permettre de mener à bien cette tâche difficile.

Pour sa part, Dr Jallow a exprimé sa gratitude au président pour la confiance et l’opportunité pour dit-il contribuer au processus de développement de son pays.

Tout en reconnaissant que la tâche qui l’attendait était difficile,  Dr Jallow a promis de faire de son mieux et de répondre aux attentes.

“Grâce à l’expérience que nous avons acquise dans d’autres pays qui ont mené des commissions similaires, nous serons en mesure d’anticiper les erreurs commises par ces pays”, a-t-il rassuré.

Source: Picture: Baba Galleh Jallow et Adama Barrow au State House