Infrastructure: Le gouvernement gambien alloue environ 86 millions de dollars pour la réhabilitation des infrastructures routières du pays

Wednesday, January 10, 2018

C’est un méga projet infrastructurel  que veulent lancer les nouvelles autorités gambiennes. Le pays en a crânement besoin pour décongestionner les grandes villes et désenclaver certaines zones rurales. Amadou Sanneh, le Ministre de l’Economie et des Finances  a révélé que le gouvernement gambien a accordé 86,6 millions de dollars sur trois ans pour la réhabilitation des infrastructures routières vieillissantes du pays. Le Ministre Sanneh s’exprimait en marge de la présentation de son  budget 2018 à l’Assemblée nationale.

 Pour rattraper son gap en infrastructures, l’Etat gambien ne lésine pas sur les moyens. Amadou Sanneh indique que son département prévoit de construire quelque 400 km de pistes rurales sélectionnées dans toutes les régions du pays. Dans ce même sillage, il prévoit la  construction, la réhabilitation et l’élargissement de plus de 500 km de routes dans les zones urbaines.En sus de cela,  le Ministre Sanneh a déclaré aux députés que son département a récemment élaboré une politique nationale de transports, la construction et la réhabilitation des infrastructures routières.

C’est dans ce cadre que son Ministère coordonne la construction d’un centre de conférence international, ultramoderne soutenu par la République populaire de Chine, à hauteur de 50 millions de dollars qui sera achevé dans deux ans.

D’autres initiatives de développement d’infrastructures sont entre autres, la  réhabilitation de  l’autoroute Basse-Fatoto-Koina, le pont Basse-Wulli et le pont Fatoto-Passamass.

S’agissant des politiques d’opérations maritimes, le Ministre Sanneh a souligné que deux nouveaux projets de loi ont été présentés à l’Assemblée nationale pour ratification et adoption. Selon lui, Ceux-ci, incluent les conventions du travail maritime (MLC 2006) et la convention internationale sur les normes de certification de la formation et de veille (STCW-F).

Source: Picture: Amadou Sanneh, l’argentier de l’Etat