Groupe Amitié Parlementaire France –Gambie : Entretien Exclusive Avec Son Honorable Jean François MBAYE

Monday, March 04, 2019

Le 27 Février 2019, lors de sa Visite Officielle sur le territoire Gambien, nous avons eu le plaisir et l’honneur de tenir un entretien avec Son Honorable Jean François MBAYE, Député de la 2ieme Circonscription Du Val de Marne et Président du Groupe d’Amitié créer par les Assemblées Nationales de la France et de la Gambie.

Mussa SALLAH / The Point : Bonjour Honorable et bienvenue à  la “Smiling Coast”. Tout d’abord, nous souhaiterions savoir quelles sont vont observations vis à vis de la Commission Consultative qui a sillonné le pays en intégralité afin de récolter les informations lui permettant de rédiger la Nouvelle Constitution Gambienne en cours ?

Honorable Député Jean François MBAYE: “L’Objet de ma visite et de ma mission ne consistait pas à observer cela. Cependant puisque vous m’interroger sur ce sujet, je pense qu’il est de la souveraineté d’un Etat que de pouvoir rédiger, s’il le souhaite modifier, bien sûr avec l’accord de ses citoyens, toute Constitution et toutes dispositions Constitutionnelles. Je dois vous dire que je viens d’un pays où l’on a sauté cette Réforme Constitutionnelle, qui elle, sera engagé en fin 2019. Il est toujours bon démonstrativement de se poser la question vis à vis des questions concernant la modification de la Constitution. Alors évidemment, cette tournée Il faudrait peut-être poser cette question aux Autorités et au peuple Gambien. Alors moi je suis toujours content de remarquer l’inspiration démocratique et que les gens ont réfléchis sur le comment modifier, améliorer leurs « Arsenal Constitutionnel. »

Mussa SALLAH / The Point : Quels sont les partenariats en cours, en ce moment  entre les Assemblées Nationales de la France et celle de la Gambie? Quels sont les cadres dans lesquels vous avez disons une Coopération Bilatérale?

Honorable Député Jean François MBAYE: C’est une excellente question qui me permet de dire que la Gambie est parmi les 19 Pays Prioritaires de l’Offre Public au Développement de la France. Il est bien de noter qu’il existe une coopération qui s’est installée entre ses deux pays via des Opérateurs tel l’Agence Française de Développement et je pense qu’il manquait une pierre à l’édifice qui était la Coopération Parlementaire. Cette Coopération Parlementaire a lieu de se faire entre les deux Parlements de la France et de la Gambie. Je tiens à remercier l’Honorable Sira SYLLA qui a fait approuvé la Caution par l’Assemblée Nationale de la France. Les deux Groupes Parlementaires auraient pour vocation de mener des coopérations Interparlementaires dans le domaine Législatif. J’ai eu un entretien avec mes Collègues Députés Gambiens vis à vis de l’amélioration de la Séance avec la rédaction des Procès-Verbaux revisités. Voici des sujets sur lesquels nous pouvons bien sur travailler ensemble. Il y a d’autres sujets tel la Francophonie et le besoin de véhiculer ses valeurs. Le Groupe d’Amitié constituerait le bon véhicule selon mon avis. Nous nous interrogerons sur d’autres aspects plus généraux tels la Sécurité. Je fais partie d’un Groupe d’Amitié Parlementaire qui vise à renforcer les capacités des Gouvernements, des Présidents des Assemblées Nationales et des Présidents des Commissions afin qu’ils puissent dynamiser ces actes interparlementaires. Le Groupe Parlementaire souhaiterait voir des échanges permanents, réguliers sur des sujets clefs. Nous souhaiterions renforcer, grâce à une  Coopération Parlementaire, la relation Bilatérale France -Gambie, qui comme vous le voyez avec la visite de Son Excellence Jean-Yves Le DRIAN et la Nouvelle Antenne Diplomatique récemment ouverte, ne fait que grandir en prenant plus d’ampleur.

Mussa SALLAH / The Point: D’un point de vue de la Francophonie, quelle est votre contribution actuelle dans la Sous-Région?

Honorable Député Jean François MBAYE: Nous avons plusieurs sujets sur la Francophonie. Récemment, j’ai participé au Forum Francophone de Dakar sur le Numérique qui s’est tenu en Novembre dernier à Dakar. La Francophonie s’est plusieurs axes. Je souhaiterai engager le débat vers la création d’une Agence Francophone pour le Numérique en Afrique. Je considère que l’espace Francophone est un bel espace et je suis ravi que la Gambie ait reçu son Statut d’Observateur. La Gambie est donc un pays Anglophone lié à la Francophonie avec bien sur des amis Francophones. Le Premier de ses amis se figure être le Sénégal. Il en est ainsi qu’à travers la relation Sénégalo-Gambienne, qu’un appui de la part d’un Opérateur Historique comme celui de la France pourrait faire la chose. Parmi les autres axes de la Francophonie à tenir en compte figurent les partenariats autour de thématiques tel le Numérique, la Santé, l’Education et l’Environnement: Tous des Valeurs véhiculées par la Francophonie. Je compte d’ailleurs mettre à l’Ordre du Jour de manière permanente, au sein du Groupe de l’Amitié, la Francophonie. Je suis fier que mes homologues Parlementaires Gambiens aient spontanément demandé d’assister à des cours de Français. Vous avez là, un Opérateur parfait, notamment l’Alliance Franco-Gambienne qui pourrait jouer ce rôle clef qui consisterait à leurs permettre de devenir Bilingues. Vous avez des coopérants très biens habilités à prendre cela en charge et véhiculer les Formations Adéquates afin que les débats sur les différentes problématiques puissent éventuellement se tenir en langue Française. Bien sur tous les autres Membres de l’Assemblée National sont aussi les bienvenus pour ces Formations.

Nous avons aussi eu lors de cet entretien à débattre de nombreux autres sujets d’actualités sur le Continent tel le fait que les Partis au pouvoir en Afrique qui modifient les Constitutions afin qu’elles servent leurs intérêts personnels. Son Honorable nous fis part de sa récente Mission d’Information et de Contact de Dakar en collaboration avec l’OIF pour se pencher sur les Elections de Février 2019. Le politique ne doit non servir son parti mais plutôt l’intérêt général selon son Honorable afin de promouvoir et faire valoir une Démocratie Représentative pour les Peuples Africains, Européens ou ceux des autres Continents. La stabilité institutionnelle s’en suivra selon Son Honorable et cela pourrait être d’un énorme bénéfice aux Chefs d’Etats présents et futurs : Guider leurs Peuples respectives vers de tels réalités. Cela pour ne pas donner lieu aux manifestations et soulèvements publics souvent constatés lorsque les électeurs expriment leurs droits constitutionnels.

Concernant le BREXIT, Son Honorable exprima le malheur qu’était le fait que la France s’attendait à une « Sortie Sans Accord ». Concernant d’autres sujets d’actualités abordés: le Referendum, truqué selon certains, et les Pays Africains de la Commonwealth qui sont en général toujours dépendants en tant que ancienne Colonies Britanniques .La Gambie fait la différence selon Son Honorable. Cette Nation a exprimé son ambition d’adhérer à la Francophonie et cela est un pas majeur pour cette 3ieme République selon Son Honorable.

Nous abordâmes ensuite l’Immigration, plus précisément les flux migratoires qui ont battu des records historiques et qui sont causes par la guerre en Syrie aussi bien que leurs impacts sociaux politico-économiques sur le territoire Européen à jour. De meme nous etudiâmes la possibilite de leurs capacités de catalyser des mouvements sociaux tel celui des “Gilets Jaunes”. Son Honorable eut à éclaircir les esprits en leurs expliquant que les “Gilets Jaunes” etait une contestation sociale enfantée par le désir d’ameliorer le pouvoir d’achat et un excès de taxe tels celui de la Taxe Carbone qui est passée en vigueur. Son Honorable souligne que selon lui les Français au large devrait etre sensibilisé sur le suivant : La Taxe Carbone rapporte 37 Milliards d’Euros en 2019 dont 12 Milliards d’Euros vont vers la “Transition Ecologique” et 17 Milliards d’Euros vont vers le Budget General de l’Etat pour le fonctionnement des Services Publics. Le Citoyen Français en général aime payer peu d’impots tout en beneficiant de plus de Services Publiques. En effet, la Cour des Comptes aura même publié un Rapport qui 

appui le fait qu’une telle Taxe Carbone etait une bonne initiative. Le contraire menacerait l’équilibre budgétaire de la France au sein de la Communauté Européenne tel que le font les soulevements sociaux de quelconque nature. Le Gouvernement aurait tarde a reagir selon Son Honorable, et d’autres charges se sont ajoutees à la cause. Cependant, la correlation entre l’Immigration et les Mouvements d’Extreme Droite ,qui existerait en groupuscule parmi les “Gilets Jaunes” , peut se faire dans le sens ou ces derniers revendiquent souvent que l’Immigration Nationale et Européenne sont mal gerees par les Elus. Son Honorable detailla encore plus l’image a venir avec l’étude du Rechauffement Climatique qui va causer de plus en plus de Migrants Climatiques . La France et l’Europe sont destinées à se pencher sur cette problematique. Mai 2019 avec les Elections Euroeeennes representent le moment opportun selon Son Honorable pour prendre les dispositions nécessaires en securisant les Financements adequats afin de garantir que l’Immigration soit une d’Integration.

Nous engagemes dernierement la Conquête de l’Univers grace aux “Programmes Spaciaux” des Nations Developpees et le rôle que jouent les pays Sous-Developpes ou En Voie de Developpement dans cette equation. Son Honorable répliqua qu’il etait parmi ceux qui pensent que l’Homme avait un role fondamental a jouer  vis à vis de la nature plutot que de chercher a la fuir. Il est essentiel d’aider ses Peuples qui n’ont pas la possibilité ni de developper l’intelligence ni les capacités leurs permettant de participer dans la course. Agriculture Intensive, Peche Demesurer ne sont que deux parmi tant d’autresphenomenes crees par l’homme qui menace l’equilibre Homme -Nature. Les dispositions necessaires seront difficiles a prendre pour surmonter l’obstacle majeur qu’est le “Transfert de Technologie” Nord-Sud.

Son Honorable clotura en annonça l’Inauguration prochaine de la Nouvelle Ecole Française de Banjul et la semaine de la Francophonie a venir: Renforcement de la Coopération Bilaterale France- Gambie qui prend de plus en plus d’ampleur durant la 3ieme République de notre Nation.

Mussa SALLAH