Fait divers: Une femme condamnée pour infanticide à Bassé

Thursday, February 01, 2018

Isatou Sanyang du village de Temento dans la région de l’extrême Est de Gambie (Upper River Region) a été déclarée coupable d’infanticide ce 29 janvier 2018 par le tribunal régional de Bassé,  présidé par le magistrat Demba Senghore.  Avant sa condamnation, elle avait  plaidé coupable à deux chefs d’accusation: dissimulation de grossesse et infanticide, sévèrement punis par la législation gambienne.

La coupable, Isatou Sanyang, a été condamnée d’emprisonnement ferme et d’une amende de 5 000 dalasis  (pour dissimulation de naissance en violation de l’article 207 du Code pénal Chapitre 10). Elle purgera une peine d’emprisonnement obligatoire de cinq ans dans le deuxième chef d’accusation (infanticide, puni par l’article 197 du Code criminel, chap. 10).

Dans son réquisitoire, le magistrat Senghore dira à la condamnée qu’elle aurait dû laisser au nouveau-né vivre.

L’accusation représentée par le plaignant 3577 allègue que la condamnée, le 22 janvier 2018, au village de Temento, dans la région d’Upper River, a donné naissance à un enfant. Avant de tenter de dissimuler sa naissance et a enterré ledit enfant au cimetière du village.