Emigration clandestine: 108 personnes interceptées au large de la Gambie

Tuesday, November 14, 2017

Lors d’un raid aérien, les agents du département de l’émigration de la Gambie (GID) ont intercepté 108 personnes au large du pays, alors qu’elles tentaient de rejoindre par bateau de fortune l’île des Canaries, en Espagne.

Sur les 45 premiers interceptés ce vendredi 10 novembre 2017, il y avait cinq Gambiens, confirment les responsables du service de l’immigration. Les 58 autres personnes interceptées en l’espace de 48 heures étaient constituées de ressortissants guinéens et sénégalais informe-t-on.

Lors d’un point de presse à l’Unité de Migration Irrégulière du GID à Taniji, le lieutenant Mamanding S. Dibba, responsable de presse et relations publiques du GID a confirmé ce nombre de jeunes interceptés sur les côtes gambiennes.

Ce dernier indique  que cela était le fruit d’une bonne coordination du service de renseignement. Selon lui, les autorités ont agi suite à cette information ce vendredi où ils ont trouvé 55 jeunes à Toubakolong, dans le Niumi. C’est dans cette partie Nord de la Gambie que les jeunes prévoyaient de se rassembler pour prendre un petit bateau pour les transporter vers un autre plus grand pour le départ.

“Mais malheureusement pour eux, avant d’arriver au grand bateau, ils ont été interceptés par les responsables du GID”, explique le porte-parole du GID. Il informe par ailleurs,  qu’après leur interception, ils ont tous été emmenés au Centre de Migration Illégal de la Police à Taniji, où des formalités  incluant un dépistage ont été effectuées. Leurs nationalités ont également été révélées dit-il.

“Nous avons pu confirmer que la première interception de 45 personnes était constituée de Sénégalais et de cinq gambiens”, dit-il. Sur cette base, le GID a informé les autorités sénégalaises à Banjul et ils se sont réunis avec les agents d’emigration au centre de Taniji. Il ajoute que des modalités ont été élaborées pour  rapatrier ces jeunes au Sénégal. Selon Dibba, les 5 Gambiens ont déjà été libérés et devraient rejoindre leur famille.

Il fait savoir également qu’un camion transportant la logistique a été saisi dans la foulée. Ce camion contenait des produits alimentaires, un baril de carburant, des biscuits et des sacs de riz achetés en Gambie. Les agents du service de l’émigration informent que c’est un réseau qui a été démantelé et que les gens devaient être de plus en plus vigilants, tout en appelant à la nécessité de collaborer étroitement avec leur service.

Auteur: Abdoulie Nyockeh

Traduction: Amadou Barry

Author: Amadou Barry
Source: Photo d´illustration