Discours d’Adama Barrow aux Nations Unies

Friday, April 27, 2018

Le président gambien se joint aux dirigeants du monde pour appeler à la paix

Le président Adama Barrow s’est joint aux dirigeants du monde pour appeler à un engagement collectif en faveur de la consolidation d’une paix durable.

Dans une allocution prononcée à l’Assemblée générale des Nations unies à New York, le président Barrow a fait savoir que des progrès avaient été enregistrés dans les réformes du secteur de la sécurité et qu’il y avait une reprise économique en Gambie.

Le président Barrow a souligné que des progrès avaient été réalisés en matière d’autonomisation des jeunes et que les processus visant à établir la Commission Vérité, réconciliation et réparation - CRTR étaient des étapes importantes pour le maintien de la paix. Selon lui, son gouvernement travaille à consolider l’état de droit, la démocratie et le respect des droits de l’homme, qui sont de solides piliers de la bonne gouvernance. Il a également noté que la révision constitutionnelle ferait également partie du processus de renforcement de la démocratie. Le dirigeant gambien a ajouté que son gouvernement veillerait à ce que les procédures soient respectées et que l’indépendance du pouvoir judiciaire soit garantie.

Le président a reconnu que les partenaires fournissaient à la Gambie pour la consolidation de la paix et les a exhortés à poursuivre le partenariat. Le Président Barrow a également déclaré que le Plan de développement de la Gambie définissait les priorités qui soutiennent une paix et un développement durables et les informait que l’environnement pour l’engagement de la société civile dans la critique constructive pour le maintien de la paix existe maintenant en Gambie.

 Le président a reconnu le rôle de la société civile dans la construction et le maintien de la paix, et a promis l’engagement de son gouvernement à fournir un environnement pacifique pour que les citoyens développent leur plein potentiel.

Défis

Tout en reconnaissant les défis, le Président Barrow a déclaré que l’engagement à soutenir la paix devrait aller de pair avec un soutien matériel et financier pour les processus de renforcement des capacités et une coordination efficace.

Dans un engagement séparé, le Président Barrow a présenté le Plan de développement national de la Gambie 2018 -2021 à la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies lors d’une réunion en préparation d’une conférence internationale des donateurs prévue en mai 2018 à Bruxelles. Le président Barrow a déclaré que les priorités du plan de développement étaient axées sur la croissance et la transformation économiques et a réaffirmé qu’il était de la responsabilité collective de veiller à ce que la vision exprimée dans le plan de développement national soit concrétisée.

Questions bilatérales

Au niveau bilatéral, le dirigeant gambien a rencontré plusieurs représentants pour discuter de questions d’intérêt commun, y compris la sécurité et d’autres domaines du développement liés au maintien de la paix. Le Président Barrow a rencontré le Roi de Belgique, Sa Majesté le Roi Philip, le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, Premier Ministre d’Estonie, H.E M. Juri Ratas et les Ministres des Affaires Etrangères de France, Jean-Baptiste Lemoyne et Norvège, Mme Eriksen Soreide respectivement.

Lors de son dernier jour, il s’est entretenu avec le Premier ministre irlandais, Michael E. Higgins, et a ensuite rencontré le vice-président de la Commission de consolidation de la paix, l’ambassadeur Cho de la République de Corée sur des questions bilatérales.

Lors de sa visite à New York, le président et la Première dame, Fatou Bah-Barrow ont assisté à une réception organisée par leurs Majestés, le Roi et la Reine de Belgique à New York.

Source: Photo: Le président Barrow a l’Assemblée générale de l’ONU