Diplomatie: la France rouvre officiellement son antenne diplomatique de Banjul

Friday, July 06, 2018

Cinq ans après sa fermeture, la France a officiellement rouvert son antenne diplomatique de Banjul, en début se semaine et entend renforcer l’axe Banjul-Paris. La cérémonie a été organisée en grande pompe dans la capitale gambienne.  En novembre dernier, un chargé d’affaires a été détaché à Banjul pour “un retour effectif de la France dans le pays”. Quelque 8 mois après, l’Hexagone rouvre son antenne diplomatique. La France possède des intérêts en Gambie et s’intéresse à de nouveaux secteurs qu’offre la nouvelle ère en Gambie.

Lors de la cérémonie de réouverture, l’ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie, Christopher Bigot, a d’emblée déclaré que “la France avait décidé après l’alternance politique, qu’il était temps de venir aider la Gambie et que cette raison à elle seule suffisait pour la réouverture de l’antenne diplomatique de Banjul. Nous souhaitons coopérer avec la Gambie dans plusieurs domaines, notamment la justice. C’est dans ce sillage que nous avons promis à la Gambie 50 millions d’euros dans le cadre du financement de son plan national de développement”, a-t-il fait savoir.

C’est à ce titre qu’Elhadj Charbel, français d’origine libanaise a été désigné consul honoraire de la France en Gambie.

Cependant, Bigot a déclaré que “pour les procédures de visas pour la France, les modalités restent à définir”.

Pour sa part, Charbel N. Elhajj, a exprimé sa joie de recevoir une telle distinction “Je dois donc beaucoup à M. Bigot et à son équipe qui confortent l’idée que la Gambie est de retour et elle est désormais fréquentable après 22 années d’obscurantisme”.

«Je dois beaucoup à ce pays parce que ce pays (la Gambie) a accueilli mes parents il y a plus de 100 ans et je pense qu’il est grand temps de lui rendre la monnaie de sa pieceson dû. Je promets que je ferai de mon mieux pour maintenir les relations et protéger les ressortissants français dans le pays “, a-t-il assuré.

Pour sa part, le représentant du ministre des Affaires étrangères, Amadou Sanneh, s’est félicité de cette réouverture  tout en assurant que son pays entend renforcer la coopération avec la France et que dans “cette nouvelle Gambie” de nombreuses opportunités s’ouvrent aux  investisseurs.

L’antenne diplomatique française de Banjul a été fermée en octobre 2013 sous Jammeh. L’Hexagone avait par cette décision affirmé qu’elle ne pouvait cautionner les pratiques du régime de l’époque, “peu respectueuses des droits de l’homme”.  

Source: Picture: Lors de la cérémonie d’ouverture de l’antenne diplomatique