Conférence mensuelle du Ministre de l’Information, de la Communication et des Infrastructures

Monday, December 04, 2017

Demba Ali Jawo : “Les croyances religieuses des journalistes et des professionnels des médias ne devraient pas interférer dans leur profession”

Le ministre de l’Information, de la Communication et des Infranstrutures, Demba Ali Jawo a tenu une conférence de presse sur l’état de la Nation, la semaine dernière. Au cours de cette Conférence, il a abordé différentes questions entre autres : la vente de migrants en Libye, la sécurité, le secteur énergétique, le respect de l’éthique et de la déontologie par les journalistes, l’Education et les Institutions de la République.

S’adressant aux journalistes à la fin d’un séminaire d’un jour sur le traitement de l’information religieuse organisé par l’Amadiya Muslim Jamaat, le Ministre a souligné les raisons pour lesquelles le travail des journalistes est devenu crucial dans cette “nouvelle Gambie”.

De prime abord, le Ministre gambien de l’Information déclare sans ambages que le gouvernement n’autoriserait jamais des extrémistes religieux à venir “semer les graines de divisions au sein de la population par leur prosélytisme. la Gambie applique une tolérance zéro contre l’extrémisme religieux”.

“Le discours de haine et la propagande religieuse peuvent être utilisés comme des instruments pour violer les droits des autres “, averti-il.

“Les journalistes couvrant des questions religieuses ont un rôle important à jouer pour s’assurer que les informations qu’ils analysent, interprètent et fournissent soient exemptes de discrimination. Le traitement de l’information doit aussi favoriser la tolérance religieuse et favoriser généralement la connaissance et la compréhension du public des autres religions”, indique-t-il en substance.

“Pendant plus d’une décennie, l’intérêt pour le traitement de l’information par les médias a augmenté et les critiques ont soulevé la question brûlante de savoir si les journalistes ont fait plus de mal que de bien en couvrant les événements et les questions touchant la religion”, s’interroge-t-il.

Il soutient que les règles de base du traitement de l’information juste et équilibré doivent être respectées.

“Il est de la responsabilité des médias de représenter avec précision les différents groupes sociaux”, exhorte-t-il. Notant que cela est fondamental pour soutenir de bonnes relations entre les communautés et les personnes de différentes confessions.

Le Ministre Jawo ajoute que “les croyances religieuses des journalistes et des professionnels des médias ne devraient pas interférer dans leur profession”, indique-t-il.

Selon lui, il est important que les journalistes couvrant les questions religieuses fassent preuve d’une pratique éthique et déontologique.

Pour sa part, Baba F. Trawally, émir de l’Ahmadiyya Muslim Jama’t embouche la même trompette en indiquant que “la religion et la race sont parmi les problèmes les plus sensibles de la société humaine”. Il ajoute que “l’établissement et le maintien de la paix dans le monde exigent une touche religieuse”. Non sans noter que “seule la religion est capable de donner une paix viable et durable dans le monde”.

Amir Trawally déplore que beaucoup de gens ne soient élucidés sur des détails quand ils reçoivent des informations relatives à leurs opinions et croyances religieuses. Ils reçoivent plutôt des informations incendiaires, causant des ravages dans la société, menaçant ainsi la paix et la sécurité.

Plus d’une vingtaine de journalistes des médias audiovisuels et de la presse écrite ont été formés mardi sur les questions religieuses. Cette formation visait à renforcer leur capacité à traiter des questions religieuses en Gambie et ailleurs.

Durant ce séminaire, les professionnels des médias ont été formés à l’éthique sur les sujets religieux, sur l’équilibre et sur la liberté d’expression dans la religion.

Saikou Jammeh, Secrétaire général de la Gambia Press Union (syndicat des journalistes de la Gambie), a qualifié cette formation d’importante, car “c’était une première fois que des journalistes gambiens suivent un séminaire sur des questions religieuses”.

Author: Amadou Barry
Source: Photo: Demba Jawo, Ministre de l’Information, de la Communication et des Infrastructures