Banjul exhorte les États-Unis à inclure Zeineb Jammeh dans ses sanctions

Thursday, December 28, 2017

Comme première réaction des autorités gambiennes, le Ministre de la Justice, Boubacarr Tambedou, a appelé le Trésor américain à inclure la femme de l’ancien dictateur et d’autres membres de sa famille dans les sanctions. Les États-Unis par l’intermédiaire du département du Trésor ont décidé de frapper le portefeuille de l’ancien président Jammeh et de Yankuba Badjie, ainsi que les entreprises associées sur la liste des sanctions en vertu de la loi Global Magnitsky sur les droits humains adoptée par leur Congrès l’année dernière.

Les raisons invoquées par le gouvernement américain pour cette mesure comprennent: “prendre une position ferme contre les violations des droits de l’homme et la corruption ... [en] gelant leurs actifs et en dénonçant publiquement les actes flagrants qu’ils ont commis, en leur envoyant un message à payer pour leurs méfaits “.

“Tout en félicitant le gouvernement américain pour cet acte louable, nous voudrions les encourager à faire plus et donc appeler les Etats-Unis à inclure sur cette liste des membres de la famille de l’ancien président Jammeh, en particulier son épouse Mme Zeineb Souma Jammeh,” déclare le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux aux journalistes lors d’une conférence de presse vendredi dernier.

“Nous avons des informations, et je pense que la Commission d’enquête a également révélé des actions sur la femme de l’ancien président sur un retrait non autorisé de grosses sommes d’argent “, a déclaré le ministre Tambadou, sur les raisons nécessaires d’inclure l’ex-première dame dans cette liste noire.

Aboubacarr Tambadou a déclaré que la Gambie reconnaît le fait que cette action intervient moins d’un an après la fin du pouvoir de Jammeh et démontre ainsi l’engagement du gouvernement américain à soutenir le peuple de gambien dans sa quête de Justice.

“Cette mesure du département du Trésor souligne l’importance d’adhérer à l’état de droit dans nos actions. C’est une démonstration tangible que lorsque nous faisons les choses conformément à la loi, lorsque nous suivons un processus équitable, nous allons gagner le respect et la coopération des autres dans le monde entier “, s’enthousiasme Tambadou.

“Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec les autorités des États-Unis,avec d’autres pays et organisations du monde entier pour nous aider à récupérer les avoirs de l’ancien président Jammeh, des membres de sa famille et de ses proches. À cet égard, nous souhaitons remercier tous ceux qui ont fourni des informations et nous ont aidés dans ce processus très complexe, et réitérons notre appel à davantage d’informations du public “, exhorte-t-il.

“Dans le même ordre d’idées, nous appelons la communauté internationale et tous les amis de la Gambie, y compris l’Union européenne, à adopter des mesures similaires contre l’ancien président Jammeh, les membres de sa famille et ses proches “, réitère M. Tambadou.

Author: Amadou Barry
Source: Photo: Zeynab Jammeh et Boubacarr Tambedou: cette première possederait d’importatnts avoirs au pays de l’Oncle Sam