Adoption du budget annuel du Ministère de l’Economie et des Finances : ces indicateurs de la reprise économique de la Gambie

Wednesday, December 20, 2017

Les députés gambiens ont approuvé vendredi dernier le budget prévisionnel 2018, présenté par Amadou Sanneh, Ministre de l’Economie et des Finances. Au cours de cette séance, ce dernier a fait savoir que les recettes totales et les dons en 2018 sont arrêtés à 19,74 milliards de dalasis, soit 37,7% du PIB.

Une nette augmentation, comparé à 11,91 milliards prévus pour cette année (25,3% du PIB). Le Ministre Sanneh a fait remarquer que cela indique une croissance de 65,7%.  Suite à une augmentation sans précédent des entrées de devises et de dons pour un montant de 10,2 milliards de monnaie gambienne.

Concernant la mobilisation des ressources intérieures, M. Sanneh a déclaré que cela devrait également s’améliorer avec des recettes intérieures estimées à 9,5 milliards de dalasis (18,2% du PIB) en 2018 contre 8,7 milliards (18,5% du PIB) en 2017.

De même, les recettes fiscales devraient augmenter pour atteindre 8,5 milliards en 2018, contre 8,1 milliards en 2017, ce qui indique une croissance de 4,9% pour l’année.

Il a ajouté que les recettes non fiscales devraient également enregistrer une nette amélioration, avec un budget de 1 milliard  (1,9% du PIB) en 2018, contre un budget de 0,6 milliard  (1,3% du PIB) en 2017.

L’argentier de l’État a également informé les députés que les dépenses courantes devraient passer de 2,6 milliards en 2017 à 2,5 milliards en 2018. Le cas pour les dépenses de paiement des intérêts qui devraient diminuer à 2,3 milliards (4,4% du PIB) 2018 contre 2,8 milliards (5,9% du PIB) en 2017.

Source: Photo: Une session parlementaire à l’Assemblée nationale de Gambie