Actualité nationale - Diplomatie: Banjul rappelle son ambassadeur au Maroc

Monday, June 18, 2018

Alhassane Jammeh, l’ambassadeur de Gambie auprès du Royaume du Maroc est actuellement à Banjul pour consultations. Il a été rappelé en début de weekend pour avoir violenté son directeur du protocole nommé M. Diadhiou. Selon une source crédible, le diplomate a attaqué M. Diadhiou  avec un bâton après que ce dernier ait utilisé son véhicule de fonction pour usage personnel. Par ailleurs, on indique que le Maroc a déclaré le diplomate indésirable sur son sol. Une affaire embarrassante pour Banjul qui s’abstient de tout commentaire pour l’instant.

C’est une affaire embarrassante pour la diplomatie gambienne qui œuvre à redorer le blason de son image, durement affectée ces dernières années sous le magistère Jammeh.

A en croire une source qui a gardé l’anonymat, l’ambassadeur de Gambie au Maroc, Alassane Jammeh a été rappelé par Banjul, en début de weekend pour avoir maltraité un de ses plus proches collaborateurs, son chef du protocole. On indique que l’ambassadeur avait donné l’ordre qu’aucun membre du personnel n’utilise les véhicules de fonction pour  usage personnel”.

Selon la même source, le chef du protocole de l’ambassadeur, nomme Monsieur Diadhiou a utilisé l’un de ses véhicules, la semaine dernière pour faire ses courses. Ce qui ne fut guère apprécié par le diplomate qui s’en est pris violemment  à son collaborateur.  Après l’avoir assené des coups, il l’a mordu au doigt”. La source a ajouté que Diadhiou a été transporté à l’hôpital et qu’il souffrirait de graves blessures.

Dans le pays, certains parlent de népotisme, car l’ambassadeur n’est pas diplomate de formation et serait proche d’un haut dignitaire du régime. Actuellement, la police marocaine enquête sur la question et s’est entretenue avec plusieurs membres du personnel de l’ambassade.

Selon nos informations, le sort de l’ambassadeur Jammeh est déjà scellé, le gouvernement marocain a fait savoir qu’il est désormais indésirable sur  son sol.

Sollicité, le Ministère des Affaires étrangères s’est abstenu de tout commentaire pour l’instant. Tout ce qu’on fait savoir ce que c’est une affaire gênante.

Depuis son arrivée au pouvoir, la diplomatie gambienne dirigée par Oussainou Darboe, par ailleurs secrétaire général du parti dAdama Barrow a renoué avec plusieurs partenaires du pays, notamment les pays musulmans. Cela, dans un contexte où la Gambie se prépare à abriter, l’année prochaine, l’Organisation de la Coopération islamique OCI, ex-Organisation de la Conférence islamique. 

Source: Picture: Le chef de la diplomatie gambienne, Oussainou Darboe