Actualité nationale: Ordination de Monseigneur Gabriel Mendy comme Evêque du Diocèse de Banjul

Monday, February 05, 2018

Une intronisation aux allures d’apothéose

En novembre dernier, pour la première fois, un prêtre de nationalité gambienne a été ordonné Evêque du diocèse de Banjul par le Pape François. Monseigneur Gabriel Mendy, quatrième Evêque de Banjul dans l’histoire a été ordonné prêtre en grande pompe ce samedi matin,  à l’indépendance stadium de Banjul.

C’est sous une salve d’applaudissements et dans une allégresse générale que Monseigneur Gabriel Mendy a été ordonné Evêque du Diocèse de Banjul, ce samedi dans la matinée, deux heures après le début de la cérémonie.

Avant-hier matin, tous les Chemins menaient a l’indépendance stadium de Banjul, transformé en cathédrale pour l’occasion. Officiels, abbés, imams et fidèles ont tous pris part à la cette cérémonie riche en couleurs. La majorité des fidèles se sont déplacés très tôt vers le stade. La partie couverte du stade était pleine à craquer. En bas, disposées en tentes, beaucoup de personnalités du pays et d’ailleurs étaient de la partie: ambassadeurs, ministres, députés et les membres de l’Eglise de Gambie. Avant  l’ordination, chorale, danses, chants ont rythmé l’ambiance. Alphonse Augustin Dioh, membre du Diocèse de Banjul dira, “c’est l’un des plus beaux jours de l’Eglise de Gambie. Dans le passé, nous avions que de prêtres venus de l’Occident. Cette fois-ci, notre guide religieux est de nationalité gambienne. Ma joie est tout simplement indescriptible. Nous rendons grâce au Seigneur. Nous prions pour notre évêque pour qu’il réussisse à bien sa mission”.

Liesse

Durant cette cérémonie, la joie se lisait sur les visages de nombreux fidèles venus assister à cette cérémonie en grande pompe. Francis Owins, fidèle gambien dira: “je suis venu assister à cette cérémonie grandeur nature. Nous sommes en extase à juste titre. Cette fois-ci notre évêque est des nôtres. Cela signifie que notre foi se fortifie, notre communauté s’enrichit. Les mots me manquent pour exprimer ma joie “. Jean Baptiste Faye, maître de chœur du Diocèse de Keur Massar de Dakar, venu pour la circonstance pense que l’ordination de Monseigneur n’est pas qu’une fierté gambienne, mais sous-régionale, voire africaine. Il appelle à l’union de l’Eglise et à l’œcuménisme sous nos tropiques.

En Gambie, les chrétiens occupent moins de 10% de la population, mais vivent en harmonie avec la majorité musulmane. Dans les foyers, il n’est pas rare de voir des familles mixes: chrétien et musulman. La majorité des chrétiens du pays vivent dans la capitale et dans la grande région de la Côté.

Pour rappel, Monseigneur Gabriel Mendy, en plus d’être le premier gambien à être ordonné évêque du Diocèse de Banjul, est le quatrième depuis l’indépendance de la Gambie en 1965. Le premier évêque de Gambie indépendante est Monseigneur Michael Moloney (1958-1981), le deuxième est Monseigneur Michael .J. Cleary (1981-20016), le troisième est Monseigneur P. Ellison C.S.sp (2006-2016). Une autre cérémonie plus traditionnelle a eu lieu hier, dimanche, à la cathédrale de Banjul pour rendre hommage et prier pour le nouvel évêque.

Author: Amadou Barry, compte rendu
Source: Picture:Lors de la procession ce samedi à l’independance stadium